Créer un site internet

Quand et comment transformer la couveuse en éclosoir ?

Préparation de la phase éclosion des oeufs de poule

En fin d'incubation, il faut modifier les conditions d'environnement des œufs, soit en les transférant vers un éclosoir, soit en installant la couveuse au plus proche des conditions d'un éclosoir.

Les conditions de l'éclosion sont différentes de celles du début de l'incubation. Il faut arrêter le retournement, enlever éventuellement des séparations entre les oeufs et augmenter le taux d'humidité pour le porter à 60-65%.

L'objectif de l'augmentation du taux d'humidité est de rendre un peu plus friable la coquille afin que le poussin à naître puisse la percer facilement. Il doit aussi permettre au poussin de percer les membrances internes de son œuf. Pour cela, il faut que la ventilation ne contrarie pas le processus en venant déssécher les membranes, une fois la coquille percée.

L'intérêt d'un éclosoir est son absence de ventilation qui évite ce déssèchement des membranes. 

On peut aussi utiliser une couveuse statique (sans ventilation) comme éclosoir.

Si on ne transfère pas les œufs dans un éclosoir pour la période d'éclosion, il faut néanmoins adapter les conditions de la couveuse en s'assurant que la surface sur laquelle repose les oeufs n'est pas glissante pour les pattes des poussins et que la ventilation donnant sur les oeufs n'est pas trop forte.

Si la surface de la couveuse est glissante, il vaut mieux la doubler avec un revêtement antidérapant. Pour la ventilation, soit il est possible d'en régler la puissance, soit il est possible de mettre un cadre autour des oeufs pour éviter que l'air n'arrive directement sur les coquilles. 

Avec un simple tissu éponge, du type de ceux que l'on met sous les égouttoirs, acheté au rayon produits d'entretien d'un grand magasin, j'ai bricolé un cadre :

28032015 eponge tissu decoupee

 

J'ai conservé le cadre intérieur de la RCOM qui sert à fixer les barettes de retournement et ai maintenu le fond avec deux barettes d'extrémité :

22032015 transformation couveuse en eclosoir

Evidemment, il ne faut pas bloquer toute arrivée d'air, les poussins ayant besoin d'oxygène pour fournir leurs efforts lors de l'éclosion.

Quand passer en mode éclosoir ? 

Reste la question du meilleur moment pour transférer les oeufs en éclosoir ou pour adapter les conditions de la couveuse à l'éclosion.

Selon la publication du fournisseur Petersime (lien ci-dessous), deux périodes sont possibles : du 17ème au 18ème jour ou bien du 18ème au 19ème jour.

http://www.petersime.com/fr/departement-de-developpement-de-couvoir/comprendre-luf-a-couver/

Les avantages et inconvénients de ces deux périodes ne sont pas claires. Il semble donc possible de passer en mode "éclosoir" de J17 à J18 ou de J18 à J19. J'ai décidé de réinstaller la couveuse en mode éclosoir entre J17 et J18 et ainsi de ne plus avoir à toucher les œufs.

Une chose est sûre : Il faut éviter de manipuler les œufs après le transfert ou l'installation dans les conditions de l'éclosion qui doit évidemment se faire avec délicatesse, sans choquer physiquement les œufs

Quand augmenter le taux d'humidité ?

Les articles convergent globalement vers un taux d'humidité à 60-65% à partir du 19ème jour, sans préciser si le 19ème jour veut dire à J18 ou entre J18 et J19. Sans doute cela n'a-t-il pas une réelle importance.

Certains éleveurs déclarent préférable des taux plus haut, à 70%, voire au-delà. Aucun article ne vient étayer cette recommandation. L'éclosion des premiers poussins va apporter une humidité supplémentaire et va faire augmenter naturellement le taux d'humidité.

Certains indiquent de passer à 50% à J18 et à 65% à J19.

C'est ce que je compte faire pour ma première incubation 2015. Dans le cadre de cette incubation, il n'est pas utile de trop se presser car les œufs incubés sont des œufs d'Orpington et de Cochin plutôt gros et l'incubation s'est déroulée à la température plutôt basse pour de gros œufs de 37,5°. Je n'escompte pas d'éclosion avant J21 bien révolu.

Un point est certain : à partir du moment où l'on règle l'humidité à 65%, il ne faut plus ouvrir la couveuse. Même si le taux d'humidité semble remonter très vite, le mode d'emploi d'une petite couveuse précise bien qu'un minimum de 6 heures doit s'écouler entre deux ouvertures si on est absolument obligé d'ouvrir le couvercle.

Finalement,  j'ai monté le taux d'humidité à 70% à J20, taux maximum prévu dans la couveuse RCOM20. Et je comptais bien sur mon système de cadre en éponge pour faire monter le taux si nécessaire, ou bien aider la couveuse à le rétablir plus vite.

Deux œufs d'Orpington ont fait l'objet d'un petit bêchage interne.

Il n'y a plus qu'à attendre, sans rien faire, ce qui est bien le plus difficile !

Bilan de l'éclosion :

Sur les 11 œufs que j'avais conservés pour la phase éclosion, tout en ayant des doutes sur deux d'entre eux dont la poche d'air était vraiment déformée et le développement retardé, 8 ont finalement donné de beaux poussins.

28032015 rcom amenage en eclosoir 2

Sur les 8 poussins, 6 ont éclos seuls et sans difficulté dans la nuit et la matinée du 21ème jour. Un poussin très mal positionné du petit bout de l'œuf a du être décoquillé manuellement, mais va très bien.

Enfin, un gros poussin Cochin blanc retardataire (son œuf était le plus gros), a éclos très rapidement avant la fin du 22eme jour. Tout s'est bien passé alors que j'avais été obligée d'ouvrir la couveuse tous les quarts d'heure pour aider le poussin à sortir et en attendant d'être sûre qu'il soit fini pour me résoudre à le décoquiller.

27032015 naissance poussin cochin et decoquille 2    27032015 naissance poussin cochin et decoquille 3

En conclusion, compte-tenu de la manière dont avait débuté cette incubation avec des œufs très perturbés par le transport et qui présentaient des poches d'air d'éformées, je suis plutôt satisfaite du résultat de mon incubation et de mon système d'éclosoir.

préparation-éclosion-œufs préparer-éclosoir paramètres-fin-incubation

Commentaires

  • ARHZAF
    • 1. ARHZAF Le 20/07/2019
    Bonjour tous le monde.
    Je suis au vingtième jour d'incubation dans Massales 288 oeufs et en même temps éclosoir avec ventilateurs. 63% d'humidité j'ai déja 4 précoce qui arrivent. Pour le reste j'atends.
    Demain je compte augmenter l'humidité à 70%.
    C une phase d'expérimentation .
    Je partagerai résultat et expérience.
  • GACOLOARAYGR
    • 2. GACOLOARAYGR Le 20/06/2017
    Bonjour,
    je suis aussi persuadé que le ventilateur dessèche la membrane , quelle solution pour limiter l impact de la ventilation sur une couveuse couveuse avec un ventilateur sur le dessus des oeufs ?
    Cordialement
    • graciane
      • gracianeLe 20/06/2017
      Votre hypothèse est fort probable. Pour éviter que le flux d'air ne tombe sur les oeufs, il faudrait bricoler un système de lamelles qui coupe le flux d'air et le détourne en partie. C'est comme cela dans les couveuses du commerce.
  • Graciane
    La réponse apportée de manière générale à Christophe reste valable. Maintenant, pour répondre à votre question particulière, il faut indiquer le modèle de couveuse afin que quelqu'un qui la connaisse bien puisse indiquer les modifications possibles.
  • christophe
    • 4. christophe Le 04/01/2017
    Bonjour quelqu'un a t il une réponse à apporter à la question formulée par Christophe quant à sa transformation de couveuse en éclosoir ? J'envisage la même installation, donc également intéressé par vos suggestions, merci.
  • christophe
    • 5. christophe Le 14/04/2016
    Bonjour, j'envisage de transformer une ancienne couveuse favor d'une capacite de 300 oeufs, en éclosoir, est ce que quelqu'un peux me dire quelles sont les principales modifications à effectuer ? merci de votre collaboration
    • graciane
      • gracianeLe 14/04/2016
      La réponse dépend des caractéristiques de la couveuse. Dans un éclosoir, le principe est de pouvoir maintenir facilement un bon taux d'humidité. Cela suppose de pouvoir contrôler le taux d'humidité et de limiter les flux d'air arrivant directement sur les oeufs qui risquent d'assecher les coquilles et les membranes rendant plus difficile la sortie des poussins (mais en laissant un renouvellement d'air pour les poussins qui respirent au travers de leur oeuf et dès leur naissance). Si la couveuse est déjà automatique avec un réglage de l'humidité, il suffit de dévier les flux d'air si nécessaire pour qu'ils n'arrivent pas directement sur la coquille des oeufs. Si la couveuse n'est pas automatique au niveau du réglage du taux d'humidité, mieux vaut acheter un hygromètre pour pouvoir contrôler l'évolution du taux. Et si la couveuse ne sert qu'en éclosoir, on peut enlever les éventuelles séparations et mettre un revêtement antidérapant pour les poussins nouveaux-nés.
  • Graciane
    Ce n'est pas nécessairement souhaitable dans la première phase de l'éclosion. Le taux d'humidité a deux fonctions différentes : rendre la coquille plus friable pour le bêchage du poussin et empêcher le déssèchement des membranes quand le poussin a commencé à bêcher.
    Pour ce qui est de rendre la coquille plus friable, ce n'est pas l'eau seule qui agit. Ce qui dissout un peu le calcaire de la coquille, c'est la réaction chimique avec l'eau et le CO2. Il faut donc une juste proportion d'eau et de CO2. Il n'est donc pas utile de trop augmenter l'humidité, mais il faut éviter de trop renouveler l'air pour que la concentration de CO2 augmente.
    C'est pour cela que j'ai transféré les oeufs à j17 et non à J18. (J'avais même une certaine tentation de mettre de l'eau de perrier dans le bac de la couveuse)
    Dans la seconde phase, pour éviter le déssèchement des membranes, c'est une autre histoire. A ce moment-là, si certains bêchages traînent en longueur, il est sûrement intéressant de monter le taux d'humidité au-delà de 70%. Je n'ai rajouté de l'eau qu'à J21.
  • Franck
    • 7. Franck Le 28/03/2015
    Et est-ce que c'est bien de mouiller un peu le tissu éponge pour monter à plus de 70% dans la couveuse ?
  • Graciane
    J'ai complété l'article pour expliquer un peu mieux la découpe du fond et des grands côtés dans un tissu éponge du genre de ceux que l'on met sous les égouttoirs à vaisselle :
    Image
  • Gwendoline
    Graciane, je dois être une blonde, car je ne me rends pas bien compte, tu peux faire une photo de ton système à plat avant de le mettre dans la couveuse, çà m’intéresse beaucoup, car je suis presque sûre que le dessèchement est à l'origine de la lenteur d'éclosion et du problème des pattes recourbées.
  • Graciane
    Je n'ai pas voulu publier l'article avant d'être sûre que ma solution était efficace. En fait, je suis partie des expériences des autres qui se plaignent des ventilateurs des couveuses qui dessèchent les membranes des poussins en éclosion et j'ai recherché s'il y avait moyen de dévier le flux pour qu'il n'aille pas bêtement sur les œufs.
    Le fournisseur de RCOM vend effectivement un cadre, mais j'ai trouvé que cela faisait bien cher avec les frais de port et, en plus je n'avais aucune assurance que cela arrive à tant.
    Je me suis donc bricolé un cadre dans le même matériau que le tapis de sol : un dessous d'égouttoir qui m'a semblé bien car il avait une surface irrégulière avec des points en léger relief. Comme je n'avais plus que 11 œufs pour la phase éclosion, j'ai maintenu le tapis et les cadres avec deux barrettes d'extrémité.
    Bien sûr, j'ai découpé le cadre au niveau des bouches de chaleur au milieu et j'ai mis un thermomètre et un hygromètre pour voir comment se comportait la couveuse avec ces matériaux ajoutés : pour la température, impec, aucune variation. Pour l'hygrométrie, comme je le pensais, le matériaux plutôt hydrophile ralentissait les changements de taux. Mais c'était plutôt bien. Cela voulait dire qu'en humidifiant un peu le cadre(lui même calé par du papier essuie-tout), je pourrai faire monter facilement l'hygrométrie avec ensuite une certaine inertie, même si j'étais obligée d'ouvrir le couvercle de la couveuse en cours d'éclosion.
    Le système m'a vraiment servi puisque j'ai pu ouvrir tous les quarts d'heure la couveuse pendant près de 5 heures sans faire trop tomber le taux d'humidité et que mon bel œuf de Cochin blanc est né.
    Bénéfice secondaire : la couveuse reste propre et les ventilateurs sont moins encombrés de duvet.

  • Gwendoline
    Il est très intéressant ton article ... je ne l'avais pas vu, en plus j'apprends plein de choses.
    C'est toi qui a fait ton tapis pour l'éclosion ? , tu as fait avec quoi ? je trouve çà hyper génial comme idée.
    Peux-tu me conseiller ?
×