Vous avez dit Cocorico

La vie d'un coq, à quoi ça tient!

Vous avez dit Cocorico ?

Le coq se lève, tout fier de lui,

Il chante le jour, même sous la pluie,

Mais c'est l'été,  il est bien tôt. 

 

Dans son dortoir bien isolé, 

Pour les voisins, ça passe encore,

La discrétion,  sous peine de mort,

Permis d'sortir bien contrôlé. 

 

Il est bien beau, le grand Théo, 

Pépère gentil, on l'aime bien,

Les poules l'adorent, ce n'est pas rien

Mais son arthrite, c'est un fléau. 

 

 

Théo galant, il fait le brave,

Et pour cocher, il fait le job,

Sans qu'elles le snobent ou se dérobent, 

Mais pour sa patte, qu'est-ce qu'il en bave !

 

Un coq boiteux, c'est bien dommage,

Pas une raison pour le manger,

On l'aime trop, pas de danger,

Coq argenté,  quel beau plumage.

 

Des poules au pot, mais pas les nôtres,

Mais voyez donc les bons apôtres, 

Du coq au vin, mais pas le mien,

La vie d'un coq, à quoi ça tient!

 

Les autres petites poésies

 

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021