Créer un site internet

Blog

Blog autour des évènements qui surviennent dans ma petite basse-cour familiale et échanges, tout au long des saisons, sur les meilleurs soins à apporter aux poules, coqs et poussins.

SUJETS DU BLOG :

Jardin et parcs des poules en automne

Incubations et éclosions                   Ponte et couvaison                     Croissance et développement des poussins

Vente de poussins et poulets           Selle de protection pour poule      Santé des poules et des poussins

 Petits plats pour poules et poussins

Intégration des nouvelles poules et des jeunes, réintégration des mères-poules

Vie de coq                                              Comportement des poules

Races et couleurs de poules                Prédateurs des poules et des poussins

Tous les billets ci-dessous :

  • Mort subite de ma poule Zoé

    Mort subite de Zoé, ma belle Orpington noire

    02052015 araucanas en sortie sur la terrasse 204062015 poule et coq orpington 1Je suis bien triste : Je viens de retrouver Zoé, une de mes plus anciennes poules, morte au matin dans un pondoir. Elle était en pleine forme, avec un plumage magnifique et sans aucun signe de maladie. Une mort subite que j'ai peine à expliquer.04072015 zoe poule orpington noire et son poussin ofaln 1Zoé qui avait souvent couvé les années précédentes et était une excellente mère, n'avait pas encore couvé cette année. mais, malgré ses quatre ans, elle pondait toujours.

    En y réfléchissant, je pense qu'elle est morte à cause d'un oeuf bloqué. En fait, rétrospectivement, je réalise qu'elle criait en cherchant à aller pondre. Mais je n'ai pas compris ce qui se passait. Comme j'avais enlevé la rampe d'accès au dortoir dans lequel couve Blackberry afin que les autres poules ne dérangent pas la couvaison en pondant dans le nid, je pensais que Zoé râlait parce que je l'empêchais d'aller pondre où elle voulait.

    Il est vrai que ma Zoé avait son caractère et pouvait l'exprimer.

    Je m'en veux un peu de ne pas avoir compris, mais, ceci-dit, ce qui est fait est fait et je n'aurais sans doute pas pu intervenir. Et je ne suis pas sûre car je n'ai pas eu le coeur d'aller autopsier ma chère Zoé.

    (Cliquez sur les photos pour les agrandir)

     

    Lire la suite

  • Un coq qui se tient en cormoran

    Mais qu'a donc Keff à rester en position de cormoran ?

    07122016 keff en position de cormoran07122016 keff dans sa position de cormoranKeff, le jeune Brahma de presque 6 mois, est toujours patraque depuis bientôt deux mois. Je ne comprends absolument pas ce qu'il peut avoir, surtout que son état varie d'un jour sur l'autre et, parfois, au cours d'une même journée, sans cause ni raison apparente.

    Sans présenter le moindre signe de maladie, d'essouflement, de souffrance ou d'état de faiblesse, il mange bien, digère bien, fait des crottes parfaites.

    Il est bien en chair mais pas trop gros et ses grandes pattes sont bien musclées, mais il reste le plus souvent allongé ou en position accroupie, le corps relevé, comme un cormoran. Il semble ne pas pouvoir se relever et s'il est obligé de se déplacer, il le fait accroupi et le corps relevé, ce qui doit être fort fatigant..07122016 keff allonge

    07122016 keff picorant dans le plat de grainesA part cela, il n'a pas l'air d'aller mal. Il a un bel appétit, un beau plumage, l'oeil vif et ne semble pas vraiment malheureux. Ses pattes sont parfaites, sans problème évident aux articulations, sans fonte musculaire.

    Comme il a eu du mal à se développer et à s'emplumer, je lui ai donné des compléments vitaminiques et en sels minéraux, y compris du calcium et de la vitamine D. Sa pâtée, à laquelle il fait honneur, est enrichie avec de la verdure, de la levure de bière et du germe de blé. Il picore avec entrain du mélange de graines Versele Laga de qualité supérieure.

    Je ne crois pas qu'il ait mal quelque part. En tout cas, quand je lui ai donné des anti-douleurs et des anti-inflammatoires, cela n'a rigoureusement rien changé.

    Comme je m'en occupe matin, midi et soir, je l'ai papouillé de partout : aucune blessure, pas de grosseur suspecte, pas d'hôte indésirable. Il a été vermifugé et a été protégé par du Stronghold chaton en spot.

    07122016 keff a bientot 6 mois07122016 keff fait sa toiletteLe plus étonnant est que son état est très inconstant.

    Certains jours, il va rester allongé ou en position de cormoran. D'autres jours, il va se promener tranquillement la queue en l'air et l'air guilleret comme si de rien n'était. Et le plus souvent, cela varie dans la journée. Souvent peu actif et accroupi le matin, il se promène plus facilement en fin de matinée ou en début d'après-midi.

    07122016 keff se relevant 207122016 keff sortant du jardinQuand je le vois rester dans son coin trop longtemps allongé ou en position de cormoran, je vais le chercher, je le cajole, lui donne à boire et le pose dans l'herbe verte du jardin. Il reste alors debout, fait sa toilette avec soin, sans aucun problème d'équilibre et va manger de l'herbe avec voracité.

    Il peut circuler plusieurs heures tranquillement et sans problème apparent, même sur terrain en pente. Il a l'air plutôt content de lui, est attentif à son environnement et après avoir savouré son privilège de sortie dans le jardin, il rejoint avec plaisir les autres qui sont confinés dans leur enclos sous filet, alerte grippe aviaire oblige.

    07122016 keff circulant sans difficulte apparente 107122016 keff circulant dans le jardinJe peux juste constater qu'il a parfois les pattes un peu écartées, peut-être un peu raides, mais il ne boite pas et ne traîne pas la patte.

    Je constate aussi que sa queue n'est pas toujours bien relevée et qu'il n'est pas très actif. Je ne le vois pas courir comme un jeune coq en forme. Il a l'air ralenti comme un vieux coq. Rien à voir avec le dynamisme de Tac, le coq Araucana, maître de la basse-cour, toujours en pleine forme et aux petits soins pour tout son monde, y compris avec Keff.

    Lire la suite

  • A partir de quand sortir les poussins

    A partir de quel âge peut-on laisser sortir des poussins en extérieur ? Dans quelles conditions de jeunes poussins peuvent-ils sortir ?

    Pour les premiers poussins, j'ai été très prudente. Ayant lu des posts sur les températures recommandées, je les suivais scrupuleusement, allant même jusqu'à rentrer la mère-poule et ses poussins dans un parc à l'intérieur de la maison et à chauffer poule et poussins.

    Je me suis ensuite aperçue que des poussins élevés par une mère-poule se débrouillaient très bien et très vite en extérieur, même par des températures assez basses de 10 à 15 degrés. Dès le quatrième jour, ils savent réclamer pour s'abriter au chaud sous leur mère et, si la mère-poule mène bien ses poussins, elle les couve autant que de besoin. Sauf période de froid intense, pas besoin de chauffage pour la poule et ses poussins.

    Toutefois, il faut vraiment veiller à ce que la poule n'égare pas de poussin ou qu'un poussin ne se perde pas loin de sa mère-poule et veiller notamment au bon déroulement du couchage, surtout les premiers jours. Un poussin perdu qui se coince loin de sa mère se refroidira vite en cas de température basse et risque d'en mourir assez rapidement.

    Pour autant, si un poussin est retrouvé tout froid, il ne faut pas hésiter à tenter de le réanimer. Les bébés sont à la fois extrêmement fragiles et étonnament résistants. En témoigne mon expérience avec Blackie, le poussin perdu un soir dans le noir et le froid :

    Réanimation du poussin de Blackberry

    Evidemment, pour les poussins nés en couveuse élecrtrique, il est nécessaire de leur apporter une source de chaleur équivalente à celle d'une mère-poule, soit avec une lampe chauffante, soit avec un plateau chauffant sur pieds.

    En fonction de l'âge et de la taille des poussins, la distance de la lampe ou la hauteur du plateau est, bien entendu, à régler.

    J'avais tendance à penser que toute la cage ou le parc des poussins devait être dans une zone chaude de 20° ou plus. C'est sûrement très souhaitable les deux premières semaines, mais je me suis aperçue, en aérant la pièce, que les poussins allaient très volontiers vers un courant d'air frais, surtout s'ils pouvaient se mettre dans la lumière du soleil.

    (Cliquez sur les photos pour les agrandir)

    14042016 installation des poussins sous auvent 14042016 parcours bien proteges de la pluieJ'ai donc fait l'expérience de sortir dehors mes poussins, 12 poussins araucana et 4 poussins orpington, à partir de leur troisième semaine en avril alors même que les températures variaient le plus souvent entre 10 et 16° et sont même descendues en dessous de 10° pendant près d'une semaine.

    Bien sûr, ils avaient une zone bien chaude avec plateau et lampe, mais ils pouvaient circuler librement dans un grand parc sur ma terrasse à l'abri d'un auvent. En fait, avec l'aide de Denis, mon mari, nous avons installé deux parcs : un pour les 16 poussins et un pour la poule Blackberry avec son poussin Blackie afin que je sois sûre que ce poussin ne se perde plus.

    14042016 poussins ararucana de 2 semaines en exterieur 14042016 de la place pour evoluer 14042016 enfin de la place

    14042015 tout va bien au soleil 14042016 pousins araucana au coin grattage Les poussins ont adoré leur nouveau domaine  et sont restés souvent étonnament longtemps en dehors de la zone chaude, ravis de courir et de se percher. L'exercice les réchauffe et le moindre rayon de soleil les attire irrésistiblement.

    De plus, un grand parc en extérieur permet d'aménager un appartement tout confort avec coin repas, coin pouillage avec un grand bac à sable et coin grattage avec des feuilles mortes et des herbes.

    Et pour nous, cest quand même plus agréable de ne pas avoir d'odeur de poussin dans la maison !

    Les jeunes poussins se sont vite habitués aux bruits extérieur, ne s'inquiétant rapidement plus des aboiements du chien des voisins, mais instinctivement beaucoup plus méfiant au passage des corbeaux croassants.

    14042016 chatte au chaud sur le parcours des poussins 14042016 chatte bien au chaud pour sa toilette Le passage des chats a rapidement été ignoré. Pour sa part, la chatte Ikarou, qui adore la compagnie des poussins, était très satisfaite de pouvoir bénéficier du chauffage au dessus de la cage. Très confortable pour faire la sieste et faire sa toilette !

    Dès que Blackie a eu 5 semaines, sa mère-poule a recommancé à pondre. je les ai laissé sortir de la cage et ils ont assez naturellement réintégré le poulailler avec les adultes. Au demeurant, Blackberry après s'être précipité pendant une dizaine de jours sur le coq Tac pour se faire cocher, s'est remise à couver avec application.

    Blackie, qui est devenue un très beau poussin noir, un peu sauvage, mais très autonome et débrouillard, est allé rejoindre une nouvelle famille en compagnie d'un autre poussin croisé.

    14052016 alignement de poussins 5 et 6 semaines 14052016 fifi entre gwen ha du et kentoc hLes poussins araucana et Orpington se sont très bien développés. Depuis leur cinquième semaine, je leur ouvre leur parc et ils ont, peu à peu exploré le jardin et appris à rentrer s'abriter et se coucher dans le coin couchage de leur parc. Et quel bonheur de digérer perchés dehors au soleil !

     

     

     

  • Emotions partagées

    Bonjour Graciane. C'est réconfortant de lire vos billets! Nous nous retrouvons et dans les situations que vous exposez et décrivez; et dans votre approche de l'élevage sur une modèle familial, bienveillant et respectueux. Nous ne sommes plus seuls avec nos questions, surprises, et nos doutes. Deux poules et un coq Orpington fauve grande race sont arrivés chez nous, depuis début mars 2016. Un couple de canards de barbarie aussi. Une jolie basse-cour, une toute nouvelle aventure pour moi et à chaque jour ses questions et découvertes. Très intense le démarrage avec des poux, des blessures, des soins chez le vétérinaire, des lectures en grande quantité, des problèmes gastriques, des difficultés pour trouver de l'alimentation bio, un coq adolescent et très -trop- actif, des médicaments 'chimiques' à donner, des oeufs mous, durs, cachés, un abcès, et une couvaison sans oeufs. Bref, très intense. Assez angoissant parfois je dois avouer. Tout découvrir et comprendre en si peu de temps, je me rassure en me disant que l'on s'apprend et que bientôt je saurai à peu près lire en mes volailles comme dans mon chat, c'est à dire avec un peu d'expérience. Alors on vous lis et vous relis. A défaut de parler poule, on parle 'comme vous'! Merci!

    Lire la suite

  • Réanimation du poussin de Blackberry

    Une réanimation de poussin in-extremis :

    Hier soir, cela a bien failli être la catastrophe pour le poussin de Blackberry ! Toute la journée s'était bien passée pour la première sortie du nid. Mama et bébé sont sortis à l'extérieur dans un petit enclos.

    28032016 blackberry et son poussin au soleil c 2 28032016 blackberry et son poussin a 1 semaine 1La jeune maman a vite compris qu'il fallait très souvent réchauffer son petit piou entre deux balades. Malgré la température assez fraîche,  petit piou avait l'air à l'aise et commençait à bien s'intéresser à son environnement et à la nourriture.

    Mais, bien sûr,  j'ai surveillé régulièrement toute la journée pour vérifier que le poussin arrivait bien à retourner se réchauffer sous sa mère et je comptais bien veiller au grain au moment du coucher. Oui, mais voilà qu'en fin d'après-midi mon fils m'appelle car il est retenu au boulot et il faut que j'aille chercher mes petits-enfants à la garderie.

    Quand je reviens à la nuit tombée vers 20 heures, je file voir comment s'est passé le coucher et là,  catastrophe, la poule est couchée mais sans son petit piou. Je cherche immédiatement le petit que j'entends pousser des cris de détresse mais ce n'est pas évident de trouver de nuit, à la lampe de poche, un tout petit poussin sombre. J'ai cherché,  cherché désespérément,  d'autant que les cris se sont affaiblis, espacés,  puis ont cessé. 

    Aucune aide de Blackberry,  la maman-poule, qui a refusé obstinément de quitter le nid ! Pourtant, elle aurait dû avoir une meilleure oreille que moi pour trouver son petit.

    Le temps passait. Il faisait encore relativement doux pour un début de nuit (11º), mais quand même bien froid pour un poussin de 3 jours tout seul.

    Je n'ai pas abandonné. Petite zone par petite zone, j'ai exploré le terrain et j'ai fini par trouver un petit corps tout froid, tout raide, sans aucun signe de vie sous une petite plaque de béton posée contre le pied d'un pilier de l'enclos.

    Ayant lu que des poussins dans cet état avaient pu être ramenés à la vie, je l'ai emporté d'urgence à la maison dans la couveuse qui tournait. J'ai maintenu le petit corps inanimé en position debout avec le bec dans la circulation d'air de la couveuse. Miracle de la nature, le poussin s' est remis à respirer au bout de quelques minutes. Au bout d'une demie-heure, il est arrivé à se tenir debout et au bout d'une heure, il allait plutôt pas mal.

    Quand il s' est remis à piailler pour retrouver sa maman, je l'ai rapporté au nid. Blackberry a eu l'air contente mais a semblé trouver bien naturel que son petit revienne. Quant au piou, il s' est remis à gazouiller et quand je suis repassée un peu plus tard pour vérifier que tout allait bien, il était encore en train de raconter ses aventures de la soirée.

    Celui-là, s' il survit, il sera revenu de loin ! 

    Lire la suite

  • Premier poussin 2016

    Résultat de la première couvaison 2016 de Blackberry, jeune poule croisée Cochin-Orpington :

    23032016 blackberry et son poussin 2 23032016 un poussin bleu aux yeux bleux Blackberry a fait éclore un de ses oeufs à 21 jours : il en est sorti lundi matin un petit poussin bleu avec des plumes aux pattes qui lui ressemble beaucoup. C'est un gentil poussin tout calme mais bien en forme.

    Deux jours plus tard, il ne se passe rien avec les oeufs restants. Pourtant, ils sont bien fécondés, mais ils ne doivent pas être du même terme. Pour que Blackberry s'occupe de son poussin, je lui ai enlevé les oeufs que j'ai mis dans la couveuse. On verra bien...

    Il ne fait pas encore bien chaud en ce 23 mars et maman et bébé semblent très satisfaits de rester au nid. Pour l'instant, je les laisse tranquilles. Ils ont tout ce qu'il leur faut près d'eux : petite soucoupe d'eau avec un coquetier renversé au milieu pour que bébé ne risque pas de se noyer et petites graines moulues.

    Quand je passe, j'entends bébé gazouiller et maman lui répondre en glougloutant. Tout va donc bien.

    Lire la suite

  • Première couvaison 2016

    Blackberry, la jeune croisée Orpington-Cochin, inaugure la saison de reproduction 2016 :

    01032016 jeune cochin en debut de couvaison 01032016 blackberry jeune poule cochin bleu Blackberry, la jeune croisée Orpington-Cochin, s'est mise à couver avec détermination depuis plusieurs jours. Jeune poule douce et réservée, elle couve avec application et constance en gérant tranquillement sa sortie quotidienne.

    Contrairement à certaines Orpingtons, elle sort sans nervosité et sans agressivité vis-à-vis des autres poules. Elle va faire soigneusement sa toilette et se pouiller et se réinstalle sagement sur ses oeufs.

    Au début, elle se méfiait de moi, mais elle a vite compris que j'empéchais les autres poules de venir la déranger et que je lui apportais des graines et de l'eau propre à demeure.

    02032015 tete a tete theo et edith 1Pour l'instant, elle couve des oeufs d'araucana, mais je lui ai commandé sur internet des oeufs d'orpington argenté car j'ai la nostalgie de mon gentil coq Théo. La couleur argentée n'est pas homologuée en France pour la race Orpington et est donc assez difficile à trouver.

    J'ai commandé les oeufs auprès d'un éleveur d'Orpington passionné et j'espère quelques beaux pious. Ci-après, le lien vers la page des orpingtons argenté de son site orpingtonpassion : http://orpingtonpassion.wifeo.com/orpington-argente.php

    Blackberry est la seule poule à couver, mais sa couvaison ne passe pas inaperçue. Les autres poules sont venues voir, ont tourné autour du petit poulailler où elle s'est installlée et ont commenté l'évènement avec intérêt.

    01032016 cris commentant la couvaison 01032016 venez couver crie la doyenne Visiblement, la saison de reproduction est lancée. 

    Splashie, la grande Orpington splash, et la doyenne de ses dames du haut de ses 5 ans, s'intalle sur les oeufs que je laisse dans la grande boite de transport de chat que j'ai disposée comme couvoir.

    Elle supervise la ponte des autres poules et crie bien fort pour stimuler pontes et couvaisons.

    Splashie n'a jamais couvé elle-même, mais elle s'est toujours intéressée à la couvaison des autres poules. Elle peut d'ailleurs devenir redoutable si on la laisse intervenir danns des couvaisons en cours avec sa délicatesse d'éléphanteau empressé.

    01032016 splashie sur picatchou qui pond Mais là, elle ne va pas déranger Blackberry. Elle souhaite visiblement encourager d'autres poules à couver et, pour donner l'exemple, elle s'installe non seulement sur les oeufs déjà pondus mais aussi sur les autres poules qui pondent !

    Avec ses 4,5 kgs, j'ai eu quelques craintes quand elle a recouvert Picatchou, ma petite puce d'araucana ! Mais cela s'est géré. Picatchou est ressortie de dessous la grosse mémère, un peu ébouriffée, l'air quelque peu effaré, mais en bonne forme.

     

    01032016 coq araucana sur le seuil du poulailler 01032016 reponse du coq aux cris de la doyenneTac, le jeune coq araucana, suit de près la situation et fait écho à Splashie avec conviction.

    Il ne chante pas beaucoup plus, mais qu'est-ce qu'il cause ! Toute une gamme de cris et de grognements pour m'expliquer que l'affaire est d'importance et qu'il gère.

  • Test de fécondité des œufs d'araucana

    Première  incubation des œufs d'araucana de mon petit élevage en 2016 : Test de fécondité sur 20 œufs

    22022016 essai fecondite oeufs araucana  07122015 tic et tac 1 Je viens de lancer mon premier essai d'incubation avec des œufs d'araucana de mon petit élevage. J'ai rempli la couveuse RCOM20 en espérant avoir quelques résultats positifs. C'est l'occasion de réétalonner la couveuse pour la saison 2016 en vérifiant que les réglages de Températures et de taux d'hygrométrie sont toujours fiables.

    C'est aussi un test de fécondité de mes poules et de leur jeune coq araucana Tac. Je n'espère pas de miracle car Tac est responsable de 17 poules dont 7 Orpingtons et 2 Cochins bien paisibles et faciles à cocher. Je ne le vois pas beaucoup cocher les cinq Araucanas qui sont bien plus actives et courent vite. Enfin, peut-être que dans l'intimité du dortoir...01072015 poules araucana avec des toupets d oreilles 4 22022016 tac coq regnant

    C'est la première fois que je fais une incubation artificielle avec des œufs de mes poules. Jusqu'à présent, je n'avais incubé que des œufs commandés sur internet et qui avaient été trannsportés par Colissimo.

    Bien que l'incubation des œufs d'Araucana puisse être difficile et que le taux de fécondité ait toute chance d'être bas, la fraîcheur des œufs permettra peut-être une ou deux bonnes surprises. Je suis impatiente de voir des petits pious de Tac et de mes poules même si je sais que je ne manquerai probablement pas de poussins quand le printemps sera là et que les mémères voudront toutes se mettre à couver.

    22022016 tac et ses memeres orpington 22022016 tac et ses memeres Bien sûr, en avançant dans la saison, il faudra que j'isole Tac avec les Araucanas pour améliorer les chances de fécondation. Tac est vraiment trop attentif à ses mémères. Il faut dire qu'elles semblent très satisafaites de leur jeune coq calme, gentil et surtout beaucoup moins lourd et brutal que ne l'était Patty, l'énorme coq Cochin.

  • Un prédateur furtif a emporté ma petite hollandaise !

    Un prédateur furtif venu des airs ?

    16072015 koala poule hollandaise a huppe a chaud 1 16072015 koala poule hollandaise huppee a chaud 1 Je suis bien triste : Koala, ma toute petite, une jolie petite poule hollandaise noire a huppe blanche a mystérieusement disparu sans laisser de traces.

    Avant-hier, j'ai bien vérifié qu'aucune poule n'était restée sur les perchoirs à l'extérieur des dortoirs mais pas que toutes les poules étaient bien présentes dans les dortoirs. Et hier matin, pas de Koala au petit déjeuner !

    J'ai cherché, cherché partout. Pas de Koala et pas la moindre trace d'elle. Mon mari qui a un faible pour les petites poules huppées a passé au peigne fin coins et recoins de l'enclos et des poulaillers. Toujours pas de Koala. 

    Elle n'est pas reparue de toute la journée, ni au goûter, ni au coucher et ce matin, elle n'est toujours pas là.

    La seule hypothèse possible est qu'elle ait été emportée par un prédateur furtif. Mais c'est mystérieux et inquiétant car le petit troupeau était resté dans l'enclos dont le grilllage semble intact. Aucune galerie apparente non plus sous le grillage.

    21102015 padoue et hollandaise huppee au soleil 21102015 koala prend un bain de soleil 2Au-dessus de l'enclos est disposé un filet mais il y a des jours autour des arbres.

    Tic, la jeune Araucana coquine sait les trouver et s'évader de l'enclos pour aller vivre sa vie dans le jardin. Koala ne savait pas faire cela, mais un prédateur, peut-être venu du ciel, est peut-être passé par là.

    Pourtant, les autres poules ne semblent ni inquiètes, ni stressées et le coq Tac ne semble être au courant de rien ! Mais il est vrai qu'il a 18 poules à surveiller et qu'il préfère largement les grandes poules aux petites. Il ne s'est jamais préoccupé des poules naines huppées qu'il n'a jamais cherché à cocher.

    Je suis non seulement bien triste mais aussi inquiète pour mes deux autres petites poules. je guette souvent, mais tout semble calme et paisible et tout le monde vaque tranquillement entre deux regroupements dans le coin préféré des bacs à sable.

  • Patte de Patachou avec de possibles lésions d'arthrite bactérienne

    Des difficultés à la marche en lien avec des lésions d'arthrite bactérienne causées par des mycoplasmes ?

    Patachou, ma belle Cochin bleu, qui avait les pattes totalement paralysées se lève et marche. Si elle arrive à suivre le troupeau, elle marche encore avec difficulté, d'une démarche raide et doit se reposer fréquemment et longtemps.

    01012016 suspicion arthrite bacterienneA l'examen, ses pattes, surtout la droite qui était totalement inerte il y a 6 jours de cela, présente maintenant des rougeurs et une lésion à l'articulation des tarses. Ces lésions peuvent évoquer une arthrite bactérienne causée par une infection aux mycoplasmes, tout particulièrement au mycoplasme synoviae connu pour aller se loger dans les os des volailles.

    Pour autant, compte-tenu de son immobilisation, il peut aussi s'agir de lésions dues aux frottements et à un début d'escarre. Dans le doute, je vais néanmoins changer d'antibiotique et lui donner un traitement contre les mycoplasmes.

    Une infection aux mycoplasmes synoviae explique d'ailleurs l'état du dernier oeuf pondu par Patachou avant le brusque déclenchement de sa paralysie des pattes : un oeuf avec à la fois des concrétions calcaires sur la coquille et le petit bout (apex) très fragile avec une couronne colorée. Mais je ne pensais pas que cette infection se manifestait si brutalement au niveau des pattes sans aucun signe respiratoire par ailleurs. Je croyais que les atteintes osseuses se manifestaient progressivement avec des articulations chaudes et gonflées, une boiterie et une démarche raide.

    Je saurai dorénavant que ces symptômes peuvent n'apparaître que secondairement à un choc infectieux se manifesrant par une paralysie des pattes !

    01012016 patachou sort dans le jardin 1 01012016 patachou essaie de se nettoyer A part cela, Patachou va bien mieux. Comme elle réclamait de sortir, je lui ai ouvert la porte de son enclos et elle est allée, seule, rejoindre le troupeau dans le jardin.

    Pas de raison de continuer à lui imposer un isolement puisque je suis maintenant sûre qu'elle n'est pas atteinte de la maladie de Marek. Les mycoplasmes sont certes également contagieux, mais je suis sûre que la plupart des anciennes poules qui ont côtoyé le coq Théo sont des porteuses plus ou moins saines de mycoplasmes synoviae.

    01012016 patachou essaie de faire sa toiletteLa compagnie des autres stimule Patachou qui veut reprendre petit à petit sa place dans le groupe. Elle veut aussi tenter de faire sa toilette. Evidemment, elle ne tient pas encore assez fermement sur ses pattes pour vraiment faire une toilette efficace. Mais ses essais m'ont pleinement rassurée sur le peu de chance d'un diagnostic de maladie de Marek compte-tenu de son excellent équilibre quand elle se tient debout.

    Je lui ai quand même donné un bain de pattes et de siège avant de lui masser les pattes à l'huile de calendula mélangé à quelques gouttes d'huile essentielle de ravintsara. Et elle a bien apprécié le séchage au sèche-cheveux.

    01012016 tac tourne autour de patachou 3 01012016 patachou fait face a tac Elle a pu profiter un moment du jardin, les autres poules n'étant pas du tout agressives avec elle. Tac, le jeune coq araucana, a en revanche eu la mauvaise idée de vouloir profiter de la faiblesse de Patachou pour tenter sa chance. Mal lui en a pris ! Patachou, malgré son handicap, a fait face et, surtout, Fannie, la poule Ofaln copine de Patachou s'est interposée et a expliqué les bonnes manières à Tac.

    Les autres poules ont assité à la scène avec beaucoup d'intérêt. Tac était assez dépité, d'autant qu'il a pu constater mon manque de soutien à son égard sur ce coup-là !

     

    Lire la suite

  • Amélioration après paralysie de pattes de ma poule cochin

    Au 4 ème jour, l'état de Patachou, ma belle poule Cochin qui avait les pattes paralysées, continue de s'améliorer 

    30122015 cochin malade debout au 4eme jour 30122015 patachou se leve seule Patachou, poule cochin de 8 mois, s'est retrouvée brusquement paralysée des pattes, sans autre signe de maladie. Mais aujourd'hui elle se lève parfois seule et tient debout quelques secondes.

    Evidemment, elle n'est pas en grande forme et se fatigue très vite. Mais même si elle est très lasse, elle conserve l'oeil vif et demeure bien réactive. Il est quand même normal qu'elle se repose et ce n'est pas problématique puisqu'elle se tient propre, n'a pas les pattes abîmées et continue de faire preuve d'un bon appétit.

    L'état de ma Cochin continue donc de s'améliorer doucement au 4 ème jour après un traitement alternant une hydratation soutenue avec de l'eau vitaminée, des plats améliorés de morceaux de tomate saupoudrés de Selegerme et de levure de bière et des sulfamides sous forme de Metoxyl.

    28122015 patachou a les pattes paralysees Je craignais une maladie de Marek, mais l'évolution vers une amélioration de la tonicité, de la motricité et l'absence de nouveaux signes neurologiques du type perte d'équilibre me font espérer une maladie au pronostic moins sombre. Les signes de la maladie de Marek, bien décrits dans le mémoire ci-après, n'apparaissent pas :

    http://www.memoireonline.com/12/08/1665/Maladie-de-Marek-importance-Diagnostic-et-prophylaxie.html

    Au départ, j'avais d'ailleurs pensé à une bronchite infectieuse compte-tenu d'une apparition brutale des symptômes et d'un oeuf avec des anomalies de calcification. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi une couverture antibiotique a minima avec le Métoxyl, tout en veillant à une bonne hydratation de ma malade.

    Une internaute m'a suggéré une crise liée à des mycoplasmes de type mycoplasmes synoviae. Le diagnostic est à considérer, encore que les atteintes osseuses des mycoplasmes synoviae entraînent plutôt des boiteries avec des articulations gonflées et des pattes qui se raidissent. Or la paralysie des pattes de ma Cochin était une paralysie flasque avec, au début,  des pattes froides, comme mortes.

    Compte-tenu de l'évolution positive très encourageante que je constate dès le 4 ème jour, je vais poursuivre le traitement en cours. Je préfère ne pas changer d'antibiotique sans nécessité, d'une part pour éviter des résistances ultérieures et, d'autre part, pour ne pas risquer des troubles digestifs. Patachou mange et élimine bien.  C'est très important de préserver cela pour sa condition physique et sa capacité à lutter naturellement contre l'infection, quelle qu'elle soit.

    S'il s'avérait qu'une infection aux mycoplasmes synoviae est en cause, un traitement au Tylan (Tylosine) pourrait être nécessaire, mais j'attends de voir. Mon coq Théo avait clairement une arthrite liée aux mycoplasmes synoviae mais le Tylan ne faisait que soulager temporairement ses symptômes tout en lui créant des troubles intestinaux.

    Un autre internaute m'a fait part d'une expérience positive de massage des pattes avec une huile essentielle anti-virale, l'huile esssentielle de ravintsara. Cela me semble une approche complémentaire très intéressante. Je vais un peu masser les pattes de Patachou avec une huile de massage à l'arnica en attendant de me procurer l'huile essentielle de ravintsara.

    Pour les vertus de l'huile essentielle de ravitsara cliquer sur le lien ci-aprèshttp://www.soignez-vous.com/phytotherapie/ravintsara-la-star-des-huiles-essentielles-antivirales

    Je ne sais toujours pas ce que peut bien avoir Patachou, mais l'évolution favorable de son état me rend beaucoup plus optimiste. Et les autres poules continuent d'être en pleine forme, ce qui laisse à penser que la maladie de Patachou est liée à une fragilité particulière de sa part et n'est pas très contagieuse.

    30122015 petites curieuses 30122015 tac se rapproche de fannie Certaines sont juste quelque peu curieuses des soins que j'apporte à Patachou.

    Et Tac, le coq araucana, profite de l'isolement de Patachou pour faire une cour assidue à Fannie, la grande copine de Patachou. Pour l'instant, la cour de Tac n'est pas couronnée de succès, mais a déclenché néanmoins quelques accrochages de jalousies entre Fannie et Tic, la jeune araucana, qui, elle, tourne autour de Tac !

  • Patachou la Cochin va un peu mieux

    Poule Cochin malade - suspicion de maladie de Marek - avec de grandes difficultés à se déplacer :

    29122015 patachou poule cochin malade 3eme jour 29122015 patachou va un peu mieux au 3eme jour Au 3ème jour de maladie et de traitement, Patachou, la belle Cochin bleu qui semblait avoir les pattes paralysées et pour laquelle je crains une maladie de Marek, va un peu mieux. Son port est plus relevé et tonique et, ce matin, elle avait l'air presque guillerette.

    Il est vrai qu'elle apprécie beaucoup les petits plats améliorés que je prépare tout spécialement pour elle en lui rajoutant levure, germe de blé avec sélénium et morceaux de tomates cerise. Je lui ai également donné à boire de l'eau vitaminée avec une cuillère à café de vin rouge. C'est clairement bon pour son moral.

    Ses pattes me semblent un peu plus réactives. Elles sont tièdes et en bon état, sans blessure ni gonflement. Mais, pour l'instant, elle n'a pas de réflexe de préhension avec ses griffes. Cela vaut néanmoins mieux que des griffes rétractées.

    En la soutenant, elle tient à peine debout une seconde, mais elle ne semble pas avoir de perte d'équilibre sur le côté. C'est plutôt encourageant...Je commence à espérer un peu qu'elle a autre chose que la maladie de Marek.

    29122015 patachou poule cochin malade 29122015 patachou en difficulte Dans la journée, elle a réussi à se relever un peu, en tout cas suffisamment pour se soulager sans se souiller, ce qui est une fort bonne chose pour elle comme pour moi. Elle a même réussi à se déplacer en rampant sur un mètre ou deux pour aller se caler près du petit poulailler. Evidemment, c'est encore très difficile et elle doit s'aider des ailes.

    Cet après-midi, ses efforts l'avaient néanmoins fatiguée et elle était plus somnolente. Elle s'est toutefois bien activée pour le goûter, mais, ensuite elle a voulu se reposer. Moins guillerette que ce matin, elle était également moins accueillante. Enfin, globalement, cela va mieux puisqu'elle a regagné seule la grande boite à chat qui lui sert de dortoir personnel.

    29122015 fin de gouter des poules 29122015 apres midi dans enclos 1 Et, pour l'instant, le reste du petit troupeau va bien. Tout le petit monde vaque dans le grand enclos et semble avoir accepté que le petit enclos soit réservé à la Cochin. La paille fraiche étalée sur le sol les a bien occupés à gratter cet après-midi.

    Toutes les poules semblent bien en forme et heureuses de leur sort sous la garde vigilante de Tac, le jeune coq araucana.

    29122015 araucanas dans enclos

    Je ne sais pas quelle maladie a Patachou, mais cela ne semble pas trop contagieux. 

    J'attends avec impatience la suite de l'évolution. Si demain la mobilité de Patachou s'améliore encore sans apparition de nouveaux signes neurologiques, je pourrai vraiment espérer qu'elle ne développe pas la maladie de Marek. Je continue de toute façon à lui donner, en alternance, des antibiotiques pour éviter toute sur-infection, et des multi-vitamines pour la requinquer.

  • Pattes paralysées et probable maladie de Marek

    Patachou, ma très belle poule Cochin bleu de 8 mois a les pattes paralysées. Je redoute fort une maladie de Marek.

    28122015 patachou paralysee des pattes 28122015 patachou a les pattes paralysees Avant-hier, Patachou, belle poule Cochin bleu de 8 mois en début de ponte s'est attardée au dortoir. Inquiète de son attitude étrange, je la trouve affaiblie, avec du mal à se déplacer et sur un oeuf présentant à la fois des concrétions calcaires et un cercle de pigmentation avec une zone de coquille fragile en couronne sur le petit bout. Je pense donc d'abord à une bronchite infectieuse sans symptômes respiratoires et je la traite en conséquence avec des vitamines et une couverture antibiotique pour éviter les sur-infections. 

    Elle est mise à l'isolement et chouchoutée avec de bons petits plats. Elle râle, mais ne semble pas vraiment abattue, seulement contrariée de la situation.

    28122015 poule cochin malade qui mange 28122015 patachou avance sur les ailesMais depuis hier, alors même qu'elle va très bien par ailleurs, qu'elle mange avec appétit et a des selles normales, ses pattes se sont totalement paralysées. Pour se déplacer, elle ne peut qu'utiliser ses ailes, ce qui ne la mène pas loin. Elle ne semble pas avoir mal et ne présente pas d'autres symptômes. Elle demeure très gentille et causante avec moi mais vit mal son isolement et appelle les autres poules pour lui tenir compagnie.

    Mais évidemment, je ne peux pas permettre aux autres de continuer à cotoyer la malade, même si, d'après ce que j'ai lu, la maladie de Marek qui se déclenche tardivement au moment de la puberté est une maladie opportuniste dans une période de baisse d'immunité. Consistant dans le développement de multiples tumeurs provoqués par un herpès-virus, l'incubation de la maladie peut prendre plusieurs mois avant de se déclencher. Le virus se transmettant par les plumes, il est probablement déjà un peu présent partout et les autres poules y ont été exposées.

    28122015 promenade hivernaleMais bon, grand nettoyage et tout le monde dans le jardin. Il fait toujours un temps extraordinaire, autant que le petit troupeau profite du soleil. En plus, il détruit ce type de virus !

    Et mieux vaut que les poules soient au grand air, loin des poussières du poulailler, même si je mène mon nettoyage avec précaution afin de limiter la dispersion des poussières et que je renouvelle ensuite toute la paille de garniture du sol de l'enclos.

     

    28122015 fannie picore 28122015 poules au coin pouillage Fannie, la poule Orpington fauve à liserés noirs, grande copine de Parachou, erre un peu comme une âme en peine. Elle s'est quand même résolue à s'éloigner de l'enclos où Patachou est isolée et à aller picorer dans le jardin. Elle se console un peu dans son coin pouillage préféré.

    Je suis bien triste de la situation, surtout que je ne peux pas y faire grand-chose. Il n'existe pas de traitement pour une maladie de Marek déclarée et les survies sont exceptionnelles. Maintenant, je ne peux qu'attendre, en chouchoutant au mieux Patachou pour qu'elle profite des bonnes choses tant qu'elle est encore en état de le faire. De toute manière, je serai fixée d'ici 15 jours.

  • Pouillage au soleil d'hiver

    Les poules et les coqs ont besoin de se pouiller toute l'année et tout particulièrement en hiver avant, pendant et après leur mue.

    07122015 coq araucana se pouillant avec orpingtons 07122015 coq araucana et poule orpington La bonne santé des poules et des coqs est favorisée par un plumage bien entretenu. Pour cela, les poules se pouillent en se roulant dans la terre meuble qu'elles ont préalablement grattée ou s'aspergent de sable et de cendres de bois dans les bacs à poullage (ou bacs à pouille) mis à leur disposition.

    En se roulant dans la terre et s'apergeant de poussière, elles font adhérer cette poussière sur leurs plumes légèrement graissées. Ensuite, en se secouant, elles se débarrasssent avec la poussière des déchets de plumes et des éventuels parasites.

    07122015 poules au soleil 1 07122015 regroupement du matin 2 En ce mois de décembre 2015 particulièrement doux, poules et coqs profitent avec délectation des espaces de terre meuble du jardin. Au-delà de la toilette, le temps du pouillage est pour eux un temps de délassement et de plaisir. Ce plaisir est d'autant plus manifeste au soleil d'automne.

    Quel délice de se précipiter dans l'ancien enclos du coq Patty, bien ensoleillé l'après-midi alors que la matinée à quand même été un peu fraîche !

    Le démarrage de la journée est toujours un peu lent. Le regroupement du matin, il est vrai, est pas mal occupé à digérer un copieux petit déjeuner. La matinée est également plutôt calme car l'accès au jardin est fermé afin de soulager un peu la pression sur les espaces herbeux qui commencent à souffrir des piétinements et grignotages.

    La matinée est toutefois ponctuée des chants des pondeuses et des allées venues dans les dortoirs. Puis, vient l'après-midi avec l'ouverture du jardin et l'accès au nouvel espace de l'ancien enclos de Patty.07122015 nouvel espace

    07122015 tac perche battant des ailes 07122015 envol de tac c Le nouvel espace leur plaît d'autant mieux que la terre y est très sèche. De surcroît, il comporte une table et un figuier très pratiques pour se percher. Les Araucanas en sont tout particulièrement ravies.

    Les Orpingtons et les Cochins font le tour du nouvel espace, puis se vautrent pendant deux heures de 13 à 15 heures environ. Les Araucanas, tout en circulant un peu plus, ne sont pas en reste pour profiter des nids de poule moelleux;

    07122015 pouillage au soleil de decembre 07122015 pouillage au soleil de decembre 1 De loin, les amas de plumes plus ou moins informes pourraient laisser penser à un massacre. Mais non, tout le monde va très très bien.

    Elles vont ressortir de leurs trous en grande forme. Après s'être bien secouées, elles repartent d'un pas ferme, le plumage rutilant et d'attaque pour réclamer leur goûter. Parce que, finalement, le pouillage, ça creuse !

    Décidément, cette période de relative sécheresse, si elle n'est pas très bonne pour la végétation, semble bien favorable à la santé et à la qualité de vie du petit troupeau !

    07122015 poule araucana et poule orpington 07122015 tac et poules orpington 1 Et, pour l'instant, pas la moindre trace de parasite ! Chic, cela me permet de ne pas utiliser de saniterpen qui est quand même un produit irritant à la longue pour les voies respiratoires.07122015 chouppi poule araucana

  • Les premiers œufs des jeunes de 2015

    04122015 fannie ofaln et patachou cochin bleu 04122015 fannie perchee en haut du bancLe temps est extraordinairement doux en ce début du mois de décembre 2015 et, pour l'instant, pas trop humide, ce qui permet au petit troupeau de profiter encore du jardin.

    Les jeunes de l'année ont commencé à pondre : d'abord Patachou, la Cochin bleu et Chouppa, la croisée Cochin-Araucana, puis Picatchou, la petite Araucana dorée saumoné bleu et, aujourd'hui, toute fière d'elle, Fannie, la belle Orpington fauve à liserés noirs.

    Fannie était tellement fière d'elle qu'elle est venue nous chercher pour que nous venions voir son œuf et était absolument ravie d'être félicitée. Du coup, avant le goûter, elle est venue vers moi et s'est mise en position pour se faire cocher. Je ne suis pas son coq, mais je l'ai caressée, ce qui a semblé la satisfaire.

    04122015 fannie poule ofaln perchee 04122015 les oeufs des jeunes Les œufs de Patachou sont encore de taille modeste, mais parfaits, avec une belle couleur beige rosée. L'œuf de Picatchou, la jeune Araucana à toupets, est bien bleu. Je m'attendais à ce que ceux de Chouppa, la croisée Cochin-Araucana soient proches de ceux des Cochins, mais, pas du tout ! Chouppa pond des œufs verdâtres. Et, bien sûr Fannie, la jeune Orpington, a pondu un œuf beige clair. Son premier œuf est parfait, déjà de taille normale, tout à fait semblable à ceux de Zoé, la poule noire de 2 ans et demi qui est également rentrée en ponte depuis quelques jours.

    04122015 tac perche  04122015 chouppa fille de patty et de chouppi Tac, le jeune coq Araucana, qui a commencé à cocher depuis 2 semaines, fait son travail avec conscience.

    Parmi les anciennes, il honore Splashie, la grande Orpington splash, bien qu'elle ne soit pas en ponte, et Zoé, l'Orpington noire, qui se fait cocher quand elle veut des poussins. Il coche également de temps en temps Smoothie, une des Orpingtons fauves, qui pond, de temps en temps, de longs œufs très étroits.

     

    04122015 chouppa croisee cochin araucana 04122015 chouppa poule croisee Parmi les jeunes, il arrive à cocher les Cochins, mais les Araucanas courent vite. La seule qui se laisse faire avec satisfaction et qui est la favorite manifeste, est Chouppa, la poule croisée splash. Chouppa est d'ailleurs en grande forme et en beauté. Nous la regardons avec attendrissement car elle est la fille de Patty, le grand coq Cochin et de Chouppi, sa petite copine Araucana, qui ont longtemps formé un couple improbable mais inséparable.

    04092015 picatchou picore des graines 16042015 patty et chouppi 1 Le plaisir renouvelé de la découverte des premiers œufs vient à point au moment où je me sens si triste d'avoir perdu Patty, mon beau coq Cochin bleu. Les premières pontes peuvent être difficiles pour certaines poules et je suis heureuse que tout se passe bien. Même la petite Picatchou qui n'a pas totalement rattrapée une taille normale a fait son premier œuf sans difficulté.