Créer un site internet

Ponte et couvaison

La ponte et la couvaison naturelle des poules sont de belles récompenses pour l'éleveur amateur. En 2015, quatre de mes cinq poules Orpington ont couvé et trois d'entre elles parallèlement (Cliquez sur le lien ci-après) : Couvaisons simultanées de trois poules Orpington

Principaux billets sur les sujets de ponte et de couvaison de mes poules d'ornement :

Premier poussin 2016                                   Première couvaison 2016

Dernière couvaison d'une saison de reproduction 2015 difficile                        Poule qui crie longtemps                        Surveiller la couvaison des poules   

 Sorties des poules couveuses sous contrôle                                  Une couveuse agressée par une autre poule            Les premiers œufs des jeunes de 2015

  • Premier poussin 2016

    Résultat de la première couvaison 2016 de Blackberry, jeune poule croisée Cochin-Orpington :

    23032016 blackberry et son poussin 2 23032016 un poussin bleu aux yeux bleux Blackberry a fait éclore un de ses oeufs à 21 jours : il en est sorti lundi matin un petit poussin bleu avec des plumes aux pattes qui lui ressemble beaucoup. C'est un gentil poussin tout calme mais bien en forme.

    Deux jours plus tard, il ne se passe rien avec les oeufs restants. Pourtant, ils sont bien fécondés, mais ils ne doivent pas être du même terme. Pour que Blackberry s'occupe de son poussin, je lui ai enlevé les oeufs que j'ai mis dans la couveuse. On verra bien...

    Il ne fait pas encore bien chaud en ce 23 mars et maman et bébé semblent très satisfaits de rester au nid. Pour l'instant, je les laisse tranquilles. Ils ont tout ce qu'il leur faut près d'eux : petite soucoupe d'eau avec un coquetier renversé au milieu pour que bébé ne risque pas de se noyer et petites graines moulues.

    Quand je passe, j'entends bébé gazouiller et maman lui répondre en glougloutant. Tout va donc bien.

    Lire la suite

  • Première couvaison 2016

    Blackberry, la jeune croisée Orpington-Cochin, inaugure la saison de reproduction 2016 :

    01032016 jeune cochin en debut de couvaison 01032016 blackberry jeune poule cochin bleu Blackberry, la jeune croisée Orpington-Cochin, s'est mise à couver avec détermination depuis plusieurs jours. Jeune poule douce et réservée, elle couve avec application et constance en gérant tranquillement sa sortie quotidienne.

    Contrairement à certaines Orpingtons, elle sort sans nervosité et sans agressivité vis-à-vis des autres poules. Elle va faire soigneusement sa toilette et se pouiller et se réinstalle sagement sur ses oeufs.

    Au début, elle se méfiait de moi, mais elle a vite compris que j'empéchais les autres poules de venir la déranger et que je lui apportais des graines et de l'eau propre à demeure.

    02032015 tete a tete theo et edith 1Pour l'instant, elle couve des oeufs d'araucana, mais je lui ai commandé sur internet des oeufs d'orpington argenté car j'ai la nostalgie de mon gentil coq Théo. La couleur argentée n'est pas homologuée en France pour la race Orpington et est donc assez difficile à trouver.

    J'ai commandé les oeufs auprès d'un éleveur d'Orpington passionné et j'espère quelques beaux pious. Ci-après, le lien vers la page des orpingtons argenté de son site orpingtonpassion : http://orpingtonpassion.wifeo.com/orpington-argente.php

    Blackberry est la seule poule à couver, mais sa couvaison ne passe pas inaperçue. Les autres poules sont venues voir, ont tourné autour du petit poulailler où elle s'est installlée et ont commenté l'évènement avec intérêt.

    01032016 cris commentant la couvaison 01032016 venez couver crie la doyenne Visiblement, la saison de reproduction est lancée. 

    Splashie, la grande Orpington splash, et la doyenne de ses dames du haut de ses 5 ans, s'intalle sur les oeufs que je laisse dans la grande boite de transport de chat que j'ai disposée comme couvoir.

    Elle supervise la ponte des autres poules et crie bien fort pour stimuler pontes et couvaisons.

    Splashie n'a jamais couvé elle-même, mais elle s'est toujours intéressée à la couvaison des autres poules. Elle peut d'ailleurs devenir redoutable si on la laisse intervenir danns des couvaisons en cours avec sa délicatesse d'éléphanteau empressé.

    01032016 splashie sur picatchou qui pond Mais là, elle ne va pas déranger Blackberry. Elle souhaite visiblement encourager d'autres poules à couver et, pour donner l'exemple, elle s'installe non seulement sur les oeufs déjà pondus mais aussi sur les autres poules qui pondent !

    Avec ses 4,5 kgs, j'ai eu quelques craintes quand elle a recouvert Picatchou, ma petite puce d'araucana ! Mais cela s'est géré. Picatchou est ressortie de dessous la grosse mémère, un peu ébouriffée, l'air quelque peu effaré, mais en bonne forme.

     

    01032016 coq araucana sur le seuil du poulailler 01032016 reponse du coq aux cris de la doyenneTac, le jeune coq araucana, suit de près la situation et fait écho à Splashie avec conviction.

    Il ne chante pas beaucoup plus, mais qu'est-ce qu'il cause ! Toute une gamme de cris et de grognements pour m'expliquer que l'affaire est d'importance et qu'il gère.

  • Les premiers œufs des jeunes de 2015

    04122015 fannie ofaln et patachou cochin bleu 04122015 fannie perchee en haut du bancLe temps est extraordinairement doux en ce début du mois de décembre 2015 et, pour l'instant, pas trop humide, ce qui permet au petit troupeau de profiter encore du jardin.

    Les jeunes de l'année ont commencé à pondre : d'abord Patachou, la Cochin bleu et Chouppa, la croisée Cochin-Araucana, puis Picatchou, la petite Araucana dorée saumoné bleu et, aujourd'hui, toute fière d'elle, Fannie, la belle Orpington fauve à liserés noirs.

    Fannie était tellement fière d'elle qu'elle est venue nous chercher pour que nous venions voir son œuf et était absolument ravie d'être félicitée. Du coup, avant le goûter, elle est venue vers moi et s'est mise en position pour se faire cocher. Je ne suis pas son coq, mais je l'ai caressée, ce qui a semblé la satisfaire.

    04122015 fannie poule ofaln perchee 04122015 les oeufs des jeunes Les œufs de Patachou sont encore de taille modeste, mais parfaits, avec une belle couleur beige rosée. L'œuf de Picatchou, la jeune Araucana à toupets, est bien bleu. Je m'attendais à ce que ceux de Chouppa, la croisée Cochin-Araucana soient proches de ceux des Cochins, mais, pas du tout ! Chouppa pond des œufs verdâtres. Et, bien sûr Fannie, la jeune Orpington, a pondu un œuf beige clair. Son premier œuf est parfait, déjà de taille normale, tout à fait semblable à ceux de Zoé, la poule noire de 2 ans et demi qui est également rentrée en ponte depuis quelques jours.

    04122015 tac perche  04122015 chouppa fille de patty et de chouppi Tac, le jeune coq Araucana, qui a commencé à cocher depuis 2 semaines, fait son travail avec conscience.

    Parmi les anciennes, il honore Splashie, la grande Orpington splash, bien qu'elle ne soit pas en ponte, et Zoé, l'Orpington noire, qui se fait cocher quand elle veut des poussins. Il coche également de temps en temps Smoothie, une des Orpingtons fauves, qui pond, de temps en temps, de longs œufs très étroits.

     

    04122015 chouppa croisee cochin araucana 04122015 chouppa poule croisee Parmi les jeunes, il arrive à cocher les Cochins, mais les Araucanas courent vite. La seule qui se laisse faire avec satisfaction et qui est la favorite manifeste, est Chouppa, la poule croisée splash. Chouppa est d'ailleurs en grande forme et en beauté. Nous la regardons avec attendrissement car elle est la fille de Patty, le grand coq Cochin et de Chouppi, sa petite copine Araucana, qui ont longtemps formé un couple improbable mais inséparable.

    04092015 picatchou picore des graines 16042015 patty et chouppi 1 Le plaisir renouvelé de la découverte des premiers œufs vient à point au moment où je me sens si triste d'avoir perdu Patty, mon beau coq Cochin bleu. Les premières pontes peuvent être difficiles pour certaines poules et je suis heureuse que tout se passe bien. Même la petite Picatchou qui n'a pas totalement rattrapée une taille normale a fait son premier œuf sans difficulté.

  • Poule qui crie longtemps

    Smoothie, la poule Orpington fauve qui a couvé des oeufs d'Araucana et fait éclore Tic, un poussin Araucana saumone doré-brun, crie pendant des heures depuis quelques jours. C'est sa reprise de ponte mais ses cris durent vraiment longtemps, avant et après la ponte.

    04072015 smoothie appelle tic 1

    Elle a déjà pondu deux oeufs, alors même que Tic, le poussin qu'elle est censée élever n'a qu'un peu plus de deux semaines. Son premier oeuf était parfait, en forme et en texture de coquille et fort bon. Son deuxième oeuf était particulièrement aérodynamique. Ce n'est donc pas une taille exagérée des oeufs qui la fait crier avant et après la ponte.

    10082015 oeuf allonge

    A part cela, elle va très bien. Elle est active, mange comme quatre et a des selles parfaites. Sa crête est rouge pétant et elle ne semble pas gênée par des parasites. Cela fait deux fois que je change totalement la litière de son dortoir pour m'en assurer et je l'ai examinée de près pour vérifier qu'elle n'heberge pas d'hôtes indésirables. 

    Elle a toujours été une criarde au moment de la ponte, mais là, elle exagère ! Elle crie au moins une heure avant et une heure après avec différents types de cris dont certains entraînent des réponses en choeur des autres poules et du coq. Et le cri du chant de l'oeuf n'est qu'un cri parmi d'autres !

    Pour l'instant, je n'ai qu'une hypothèse pour son comportement : elle veut se faire cocher pour pouvoir recouver. Je l'ai en effet observée allant se réinstaller sur un oeuf d'une Hollandaise à Huppe dans une cage de transport de chat alors qu'elle avait déjà pondu depuis longtemps dans un dortoir.

    Comme le coq Patty s'ennuie un peu depuis que je suis obligée de restreindre les accès des poules au terrain qui jouxte son enclos pour préserver l'herbe, je vais tester mon hypothèse en mettant Smoothie dans l'enclos du coq avec Splashie, la grande Orpington splash qui a fini sa mue et qui engraisse si je ne la fais pas courir.

    Test de l'hypothèse ce matin :

    Effectivement, les deux poules ont l'air tout à fait contentes d'être mises avec le coq. Elles font d'emblée une cour éhontée à Patty, le coq Cochin bleu isolé depuis plus d'un mois.

    10082015 patty smoothie splashie 10082015 poules autour du coq

    Elles le draguent carrément en venant le frôler. Patty, trop content, fait une parade express avant de passer à l'acte. Trop content, le Patty, il n'attendait que cela !

    10082015 coq cochin et poules 10082015 patty coche splashie

    Maintenant,  c'est d'un calme ! Plus de cris de poule ni de chant de coq.

    C'était donc bien cela ! Avec sa reprise de ponte, Smoothie veut être cochée pour pouvoir couver des oeufs fécondés. Elle a pourtant déjà couvé 40 jours avant l'éclosion de son poussin Araucana et on ne peut pas dire que l'élevage d'un poussin l'intéresse.  Elle semble donc être une poule qui aime couver pour couver. 

    Mais là,  c'est bon, on est trop tard dans la saison pour recommencer à poussiner et je vais avoir au minimum 4 coquelets à placer à la rentrée.  

    En début d'après-midi toutefois, Smoothie s'est lassée. Elle a considéré que cela allait bien comme cela et s'est débrouillé pour s'évader de l'enclos. Je ne sais pas comment, mais elle est légère, elle a pu voler.

    Mais maintenant, elle est bien calme. Plus d'agitation, plus de cris. Il semble donc bien que ces cris correspondaient à la volonté d'être cochée après sa reprise de ponte.

  • Dernière couvaison d'une saison de reproduction 2015 difficile

    Dernière couvaison 2015 : un résultat bien décevant qui vient conclure une saison de reproduction difficile.

    Après des incubations artificielles d'oeufs reçus par Colissimo qui ont donné bien peu de poussins par rapport au nombre d'oeufs, j'ai laissé mes quatre poules Orpington couver.

    Tout d'abord, Zoé,  la poule Orpington noire, a couvé 7 oeufs d'Araucanas. Le résultat a été moyen avec 3 poussins et 4 oeufs arrivés très sales et qui ont pourri.

    10042015 3 pious et zoe 3

    Puis, en parallèle,  deux poules Orpington fauve et une poule Orpington dorée a liserés (Odal) ont couvé des oeufs maison pour l'une des Orpington fauve et des oeufs d'Araucana pour l'autre Orpington fauve et l'Odal.

    23062015 trois meres poules orpington et leurs poussins 21062015 tic et tac avec smoothie 1

    Les résultats ont été également bien faibles, avec des couvaisons aboutissant à des poussins uniques, sauf pour les oeufs pondus par les poules de la famille et donc non transportés.  Je pensais, par ailleurs, que le faible taux d'éclosion tenait à la difficulté de la reproduction des Araucanas, mais la dernière couvaison portait sur des oeufs d'Orpington.

    Pascal Meunier, éleveur à Commeny m'a fait la gentillesse de m'envoyer 6 oeufs d'Orpington fauve.

    Cela a mal commencé avec un paquet qui est arrivé très abîmé, écrasé d'un côté et un oeuf complètement cassé qui avait coulé dans la boîte à oeufs. Pour autant, sur les 5 oeufs restants, 3 se sont très bien développés avec une image parfaite au mirage à 17 jours. Ils étaient sous Zoé,  ma poule Orpington noire qui couve bien et je m'attendais ce matin à voir arriver 3 poussins. Je guettais les petites têtes jaunes émergeant du plumage noir.

    Malgré le temps très chaud et sec, tout se passait bien. Je veillais à changer l'eau de Zoé toutes les deux heures et les deux derniers jours j'ai étendu une serviette humide au-dessus de son nid. Zoé était en bonne forme, elle avait eu le temps de bien récupérer de sa première couvaison et j'ai veillé à bien la nourrir. Les conditions étaient réunies pour que les trois oeufs éclosent sans problème.  

    28062015 portrait de zoe poule orpington noire en fin de couvaison 

    Un seul poussin est apparu ce samedi matin, au 21ème jour. Je pensais que les autres allaient arriver mais quand je suis venue voir le soir, une odeur de pourri émanait du nid. J'ai donc soulevé Zoé pour voir ce qui se passait. La catastrophe ! Un poussin était mort-né dans le nid et commençait à pourrir compte-tenu de la température élevée. Et Zoé qui voulait continuer à couver comme si de rien n'était ! Et qui était furieuse que j'enlève le corps !

    Compte-tenu de l'agitation de Zoé et de la panique du petit poussin, j'ai enlevé rapidement ce que j'ai pu. Le dernier oeuf était resté coincé sous le cadavre et n'était pas bêché. Je l'ai quand même laissé à Zoé pour la nuit.

    Je doute fort que cet oeuf puisse éclore,  mais on verra bien demain. Il y a de fortes chances que le joli petit poussin reste unique. J'espère que sa santé ne sera pas compromise par une contamination du nid.

    Enfin, Zoé devrait s' en contenter. Elle n'aura quand même pas couvé pour rien.

    27062015 poussin orpington nouveau neJe suis assez étonnée du manque de jugeote ou du moins d'instinct de cette poule ! A moins qu'elle n'ait aucun odorat ? Déjà,  lors de sa précédente couvaison où elle avait fait éclore trois Araucanas, j'avais dû lui enlever quatre oeufs pourris. Cette fois-ci, indépendamment de l'odeur, elle devait bien sentir qu'il se passait quelque chose d'anormal !

    Au demeurant,  je me demande ce qui a pu se passer. Le poussin mort était un beau poussin bien fini mais la coquille de son oeuf était toute écrabouillee et son duvet n'avait absolument pas séché. Est-ce qu'il est possible que Zoé ait écrasé l'oeuf par mégarde ? Même si je l'ai tenue le plus au frais possible, il a fait très chaud en fin d'après-midi et elle était obligée de se soulever pour ventiler les oeufs. Peut-être a-t-elle eu un piétinement malheureux ?

    Suite le lendemain, dimanche :

    Comme je le pensais, le dernier oeuf n'a pas éclos. Le poussin unique va très bien. Il sifflote, est très actif et s'intéresse beaucoup à sa maman dont il picore les barbillons et les yeux. On comprend pourquoi les mères poules sont contentes d'avoir trois paupières !

    J'ai réinstallé la mère et l'enfant dans un grand parcours et enlevé l'oeuf sans espoir. Zoé et son poussin ont fait le tour de leur nouveau domaine et fait honneur au plat de graines broyées accompagné de vers de farine.

    28062015 installation en parcours sur la terrasse 1 28062015 premier repas du poussin ofaln de zoe

    C'est une fin bien décevante quantitativement pour ma dernière couvaison, mais ce petit poussin Orpington fauve à liserés noirs(Ofaln) est une belle surprise. Il a déjà conquis sa maman et je le trouve magnifique malgré sa couleur un peu claire.

    28062015 poussin ofaln au 2eme jour portrait

  • Sorties des poules couveuses sous contrôle

    La récente agression de Liserette, une des poules couveuses, par une autre poule m'a fait revoir mon organisation pour éviter d'autres incidents de couvaison. 

    Maintenant, les couveuses sont isolées, deux dans un petit enclos et la troisième dans un dortoir. Leurs sorties se font sont mon contrôle et mon étroite surveillance.

    Dès le matin, les deux poules du petit enclos sortent de leur nid et manifestent la volonté de sortir dans le grand enclos.

    Leurs comportements sont très différents.

    Mimi, l'Orpington fauve qui couve avec sa selle de protection, semble très en forme et en beauté. Tout en poussant les cris de la poule glousse, elle circule sans difficulté parmi les autres poules et les coqs et se dirige avec détermination vers les plats. Sa couvaison ne lui a pas coupé l'appétit.

    02062015 mimi a bon appetit 1 02062015 sortie de mimi 1

    Aucune poule ne l'attaque. Elle est suffisamment à son aise pour s'offrir une bonne séance de pouillage.

    02062015 orpington couveuse qui se pouille 1 02062015 orpington couveuse qui se pouille

    Après avoir bu et fait ses besoins, elle retourne sur son nid. Une sortie tranquille et bien optimisée.

    02062015 orpington fauve qui couve avec sa selle de protection

    Parallèlement, la sortie de Liserette, la poule Orpington dorée à liserés qui a été blessée à la tête,  se déroule très différemment. Elle avance en caquetant, plumes du cou gonflées et ne va ni manger, ni boire, ni se pouiller.

    Elle suscite manifestement la nervosité des autres poules mais ce n'est pas Zoé l'Orpington noire qui l'attaque comme je l'avais pensé, mais Edith, la petite Araucana brun-doré. Je suis obligée de m'interposer fermement.

    02062015 sortie de liserette 02062015 sortie de liserette 1

    Il est vrai que l'aspect de la pauvre Liserette avec sa crête à moitié arrachée n'est guère avenant !

     02062015 blessure de liserette

    Mais je ne crois pas que l'aspect et le comportement de Liserette soient les seules raisons. Liserette s'est approchée du coq Théo alors qu'Edith a bien décidé de se l'annexer. Depuis quelques jours, elle est collée à lui et se repose même sous les plumes de sa queue.

    02062015 araucana couchee sous la queue de son coq 1  02062015 araucana couchee sous la queue de son coq

    Liserette retourne à son nid sans avoir mangé ni bu. Je lui mets des graines près de son nid et la ferai sortir ce soir quand les autres seront couchés.

    Un peu plus tard, c'est l'autre Orpington fauve qui sort. Elle semble très à son aise et circule parmi les autres en toute décontraction, allant même faire un tour dans le jardin.

    02062015 sortie de smoothie 02062015 sortie de smoothie couveuse 1

    Elle mange avec appétit, boit et se promène un peu partout, y compris entre les coqs.

    02062015 smoothie a bon appetit 02062015 poule couveuse entre les deux coqs

    Et je dois de nouveau me fâcher avec Edith, l'Araucana, qui veut également l'attaquer. Pourtant, Smoothie est demeurée douce et gentille et son comportement n'a rien d'agressif. Elle a juste fait l'erreur de passer près de Théo !

    C'est donc bien Edith l'agresseuse ! J'ai soupçonné Zoé a tort. Je n'aurais jamais imaginé un pareil comportement de la part d'Edith ! L'année dernière elle avait couvé et élevé superbement des poussins. Cette année,  elle laisse les autres couver pour prendre la place de favorite !

    02062015 edith araucana brun dore

    Pendant ce temps-là, Zoé, la poule Orpington noire, a entrepris de squatter le nid de Smoothie. Ce n'est pas bien grave. je peux manipuler Zoé sans problème et l'a renvoie dans sa boite à chat couvoir. Si elle veut vraiment couver, elle recommance à zéro.

    02062015 zoe squatte le nid de smoothie 02062015 zoe squatte le nid de smoothie 1

    C'est du boulot, cette surveillance ! Enfin, tous les oeufs sont en bon état. Demain, ils seront dans le 7eme jour de couvaison, j'essaierai de les mirer.

  • Une couveuse agressée par une autre poule

    Lorsqu'une poule couve dans un enclos partagé avec d'autres poules, le risque d'un incident de couvaison existe toujours.

    Malgré ma surveillance Liserette, une des trois poules Orpington qui couvent, a été lâchement agressée ce matin par une autre poule.

    D'habitude, Liserette, la poule Orpington dorée à liserés qui couve depuis 3 jours des oeufs d'Araucana, sort du nid le matin. Mais ce matin, elle n'est pas sortie. J'ai donc laissé ouvert le petit enclos dans lequel est disposée la boite de transport de chat qui lui sert de nid pour qu'elle puisse aller se dégourdir les pattes dans le grand enclos et, éventuellement, se pouiller dans les bacs à sable.

    Je ne pensais pas qu'il puisse survenir de problème, Liserette tenant très bien son nid et les autres poules n'ayant pas essayé de le lui squatter. Mais en rentrant des courses, horreur ! Je découvre la pauvre chérie stoïque sur ses oeufs avec une grosse plaie sur la tête, la crête à moitié arrachée et de la paille collée sur le sang qui lui coule sur le côté de la face.

    30052015 couveuse blessee

    Une agression par un des deux coqs est exclue. Théo, le coq Orpington, comme Patty, le coq Cochin, n'ont jamais fait de mal intentionnellement à une poule et n'ont jamais ennuyé une poule couveuse.

    C'est donc une autre poule qui a agressé Liserette au nid alors qu'elle était immobilisée sur ses oeufs. j'ai un fort soupçon vis-à-vis de Zoé, la poule Orpington  noire qui est en rivalité avec Liserette auprès du coq Théo. J'avais observé hier qu'elle semblait jalouse de l'attention que je portais à Liserette.

    30052015 zoe agresseuse probable

    J'ai soigné Liserette comme j'ai pu avec de l'antiseptique en spray, en essayant de décoller la paille sans lui faire mal et sans lui faire couler de produit dans les yeux. Elle s'est laissée faire, toujours sans bouger de son nid.

    Bien sûr, je la protège en mettant une grille devant l'entrée de la boite à chat. Mais, moins d'une heure plus tard, en repassant voir comment elle va, je la trouve qui saigne à nouveau. Fâchée, je chasse les petites Hollandaises à huppe que j'imagine s'être faufilées derrière la grille.

    Plus tard, en observant Liserette, je m'aperçois que j'ai fait erreur et accusé à tort les petites Hollandaises. C'est Liserette elle-même qui rouvre sa blessure en réarangeant ses oeufs sous elle. La paille tire sur sa crête à moitié arrachée.

    Je reprends donc les soins, en mettant cette fois une bonne dose d'Aluspray sur les plaies après le désinfectant. Ouf ! Cela fonctionne ! Liserette réarrange ses oeufs sans se refaire saigner.

    30052015 liserette soignee avec aluspray

    Elle est restée comme cela jusqu'au soir et n'est pas sortie du nid. Je l'ai laissée. Je verrai demain si elle sort et comment elle va. En tout cas, pour tenir le nid, elle le tient ! J'espère qu'elle aura quelques pious, elle les aura bien mérités !

  • Surveiller la couvaison des poules

    Est-il nécessaire de surveiller la couvaison des poules et d'assister les poules qui couvent pour éviter les incidents de couvaison et augmenter les chances d'avoir des éclosions avec une poule en bonne forme?

    L'image de la poule que l'on croyait perdue et qui revient accompagnée d'une troupe de poussins est attendrissante et peut donner à penser que les couvaisons étant bien naturelles, il n'est pas utile de s' en occuper. C'est sans doute vrai pour les poules qui ont un fort instinct de couvaison et qui savent s'isoler et faire respecter leur couvée. 

    Avec des poules à l'instinct moins sûr, au sein d'un poulailler et d'un enclos, il est souvent indispensable de veiller au grain, ce qui suppose une certaine disponibilité de l'éleveur.

    - L'installation de la couveuse dans son nid :

    Il est souvent utile de veiller à ce que la poule tienne correctement le nid, couve sur ses oeufs et pas à côté et se remette correctement dessus lorsqu'elle sort. Les débutantes peuvent faire de la casse les premiers jours ou souiller leur nid. Même des poules bonnes couveuses cassent parfois des oeufs au début d'une couvaison et les mangent avec délice. Peut-être font-elles provision de protéines ?

    Certaines poules, habituées à leur rituel de coucher, abandonnent leurs oeufs la nuit pour aller se coucher comme d'habitude. Il faut nécessairement intervenir, la couvaison devant se faire jour et nuit. Cela fait deux soirs que je ressors Liserette du dortoir pour la ramener sur ses oeufs pour la nuit ! Heureusement,  elle y reste !

    27052015 liserette odal qui couve

    28052015 liserette retournant au nid 27052015 liserette odal qui couve 1Il peut arriver aussi, si la poule a été installée dans un endroit qu'elle n'a pas choisi, qu'elle ne retrouve pas facilement ses oeufs et aille couver ailleurs. Dans ce cas-là aussi, une intervention pour lui montrer le bon chemin est nécessaire. 

    Par sécurité,  si on veut faire couver des oeufs un peu précieux,  il vaut mieux ne les mettre que plus tard et laisser la poule, les 3 premiers jours faire son nid et organiser sa couvaison avec des oeufs martyrs provisoires.

    Cela laisse le temps aussi d'aider la poule à aménager le nid en mettant un peu de Santerpen sous la paille et en lui apportant de la paille supplémentaire si nécessaire. Il faut que le nid soit suffisamment profond large et moëlleux pour que les oeufs y tiennent bien sans risquer de rouler en dehors du nid quand la poule sort ni s'entrechoquer dans le nid. En revanche, il ne faut pas que le nid soit trop profond sinon une poule lourde comme certaines Orpingtons de ma connaissance peuvent écraser les oeufs en rentrant dans le nid.

    - L'isolement au calme de la couveuse :

    L'observation attentive des réactions des autres poules s' impose.

    Même si on a veillé à ce que la couvaison se déroule dans un coin bien abrité et tranquille, certaines poules adorent se faufiler pour venir pondre près de la couveuse pour faire adopter leurs oeufs.

    Si ce sont de petites poules, elles peuvent ne pas déranger la couveuse, mais il faut pouvoir enlever les oeufs surnuméraires qui absorbent la chaleur de la couvaison pour rien.

    Si de grandes poules pataudes viennent à côté ou sur la couveuse, elles risquent fort de perturber la couveuse. Les agitations aboutissent facilement à des oeufs piétinés, salis ou cassés. J'ai déjà, en partie, sauvée une couvaison en lavant à l'eau chaude les oeufs rescapés de ce type d'incident, mais seulement deux poussins sont nés sur les 6 oeufs restants.

    27052015 smoothie couve

    28052015 mimi jolie au nid 1 Dans la mesure du possible, il vaut mieux bien isoler les couveuses et protéger l'accès à leur nid.Pour autant, il ne faut pas empêcher la couveuse de sortir pour boire, manger, faire ses besoins, un brin de toilette et se dérouiller les pattes. L'idéal est même qu'elle continue de se pouiller bien comme il faut dans du sable fin et propre et de la cendre de bois.

    - La santé de la couveuse :

    Même si le jeune de la couvaison est physiologique et que la poule a une configuration adaptée pour ne faire ses besoins qu'une fois par jour si nécessaire, il vaut mieux vérifier qu'elle boive et mange suffisamment. Comme elle doit aussi sortir pour faire ses besoins et se dégourdir lespattes, il n'est pas utile de laisser de la nourriture près de son nid.

    Si une poule de sort pas spontanément du nid tous les jours ou, au minimum, tous les deux jours, il est nécessaire de la sortir délicatement du nid, sans l'affoler pour éviter qu'elle ne démonte le nid en se débattant. Pour cela, il faut pouvoir prendre la poule par en dessous et, si possible par derrière pour la soulever sans emporter des oeufs avec. Encore faut-il que la poule soit facilement accessible ! L'intérêt d'une boite à litière ou de transport de chat recouverte est que le capot est démontable si l'on a besoin d'accéder à la poule. 

    De même faut-il vérifier qu'elle n'est pas dérangée par des parasites. Même lorsqu'on a pris soin de mettre du Saniterpen en-dessous du nid, l'immobilisation forcée de la poule est une aubaine pour les parasites. Je n'aime pas trop utiliser l'Ivomec pour des raisons environnementales évidentes,  mais, en cas de suspicion de poux rouges près d'une couveuse, je lui mets quelques gouttes de Stronghold pour chaton.

    - La surveillance de l'éclosion et l'assistance à la maman poule :

    Pendant les 2-3 jours de l'éclosion et les 2 jours après l'éclosion, la poule ne va sans doute plus sortir du nid du tout. Il ne faut plus la sortir de force. Dans les derniers jours, il faut apporter à la poule des petits plats de graines et d'eau près de son nid, à portée de bec. Mais lorsque les poussins premiers-nés sortent du nid, il est important de ne pas laisser un récipient d'eau profond dans lequel ils pourraient tomber et se noyer.

    Il peut être tentant d'aller voir ce qui ce passe sous la poule. Certaines poules l'acceptent, d'autres pas. Au moment de la naissance, la plupart des poules ont tendance à défendre férocement leur couvée.

    S'il n'est pas utile de regarder ce qui se passe sous la poule, il est important de vérifier que tout se passe bien lorsque les poussins naissent. pour des raisons mystérieuses, un poussin peut ne pas être accepté par la mère poule, rejeté du nid ou même piqué et tué. Dans cette situation, pas d'autre solution pour sauver le poussin que de le retirer pour le mettre sous une lampe chauffante pour le confier éventuellement plus tard à une autre mère-poule plus conciliante.

    - La protection de la couvée après l'éclosion :

    De toute manière, il est en général souhaitable d'isoler la mère et ses poussins des autres poules. Il est difficile de prévoir quelle sera la réaction des poules devant les poussins des autres. Même une excellente mère-poule comme Zoé, la poule Orpington, qui a jusqu'à présent bien élevé ses poussins et les poussins qui lui ont été confiés en adoption, ne supporte pas des poussins "étrangers".

    Et puis, les poussins sont très vulnérables. Très vite, ils courent partout comme de petits cafards, s'insinuent et éventuellement se coincent dans des endroits invraisemblables et sont des proies faciles pour les prédateurs, rats au sol, oiseaux dans le ciel.

    Lees mères-poules, en général, acceptent bien l'enfermement avec leurs poussins. Personnellement, à la fin de l'éclosion, je réinstalle la petite famille à l'abri de l'auvent sur la terrasse dans un parc à lapin clos par-dessus. La proximité de la maison est une facilité quand il faut ensuite veiller au réapprovisionnement en eau propre de la poule et des bébés.

    19052015 chouppa et zoe

  • Encourager une poule à couver en créant des conditions favorables

    Quand on a en même temps des oeufs fécondés intéressants à faire couver et une poule qui veut couver, c'est l'idéal. Mais les poules ne couvent pas en permanence. Elles ne couvent que quand elles sont décidées à le faire et selon des critères qui peuvent ne pas apparaître évident.

    25032015 zoe debut de couvaison 4

    Par ailleurs, même au sein de races réputées comme couveuse, certaines poules vont vouloir couver tout le temps et d'autres jamais.

    Les petits éleveurs amateurs ont le plus souvent envie d'avoir une ou plusieurs poules disposées à couver et quand ils ont des poules couveuses s'interrogent sur la manière de les encourager à couver "au bon moment"...pour l'éleveur s'entend.

    L'INRA a publié un excellent document sur les manières de décourager les couvaisons, pour les industriels qui veulent maximiser la production d'oeufs et donc minimiser les comportements de couvaison.

    http://prodinra.inra.fr/ft?id=07F0E51A-CE64-4A84-8D5C-F13CF21E5C5C

    Dans l'objectif contraire de mettre les poules dans les meilleures conditions pour déclencher leur instinct de couvaison, il peut être intéressant de faire l'inverse de ce qui est préconisé dans l'article, soit :

    - limiter l'activité physique des couveuses potentielles ;

    - faire en sorte que le dortoir des poules, tout en restant ventilé, soit un endroit un peu chaud et confiné ;

    - laisser les oeufs à disposition pour que leur contact visuel ou physique quand la poule pond entraîne des sécrétions hormonale adaptées ;

    - ménager des coins sombres et y apporter des matérieux encourageant à la nidification : paille fraiche, foin ;

    - éviter les stress.

    Certains éleveurs préconisent également une alimentation avec des graines "échauffantes", type graines de moutarde.

    La présence d'un coq peut sans doute contribuer au comportement de couvaison, certains coqs se mettant dans des endroits qu'ils jugent adaptés pour pondre ou couver et y appellent les poules.

    14022015 il est temps d y penser

    Une chose est sûre. Certaines poules sont bien plus prédisposées génétiquement à couver et sont donc plus faciles à encourager que d'autres.

  • œufs fécondés abîmés au transport

    L'état des œufs reçus après transport par Colissimo m'apparait fort variable :

    J'avais commandé des œufs fécondés d'Orpington à un éleveur de Bretagne, et des œufs fécondés de Cochin à un éleveur dans l'Isère et m'étais mise d'accord avec chacun des deux éleveurs pour que les oeufs arrivent le même jour. 

    Ils sont bien arrivés comme prévu ce matin vers 11 heures avec remise en mains propres par le livreur de Colissimo.

    Les deux paquets avaient, extérieurement, l'air en bon état.

    Le paquet venant de Bretagne comprenait deux boîtes à oeufs calées avec du polystyrène et des journaux. Les œufs à l'intérieur des boites étaient entourés de coton.

    le paquet venant d'Isère comportait une grande boîte à œufs calée avec des bandes de mousse. les œufs à l'intérieur de la boite étaient calés avec du sopalin.

    Dans les deux cas, les boites étaient bien fermées, entourées de scotch d'emballage. J'ai déballé les oeufs très précautionneusement et ai décidé de regarder leur aspect au mirage.

    Au mirage, l'aspect des œufs se révèle fort différent : les œufs de Cochin reçus d'Isère semblent en bon état et présentent au mirage une image proche de celle d'œufs qui n'auraient pas été transportés. En revanche, les œufs d'Orpington présentent des anomalies, des tâches floues qui circulent dans les oeufs. Un des œufs était carrément fêlé avec son coton collé par le blanc d'œuf qui s'était un peu échappé.

    04032015 oeuf orpi bleu fele apres transport  04032014 oeuf orpi bleu au mirage

    Je vais laisser reposer ces œufs bien à plat, mais j'ai un gros doute sur la possibilité de réussite de l'incubation des œufs d'Orpington.

    Par curiosité, j'ai entrepris de tenter de reproduire l'image du mirage de ces œufs transportés avec un des œufs de mes poules Orpington.

    J'en ai pris un au réfrigérateur qui a été pondu depuis plusieurs jours et je l'ai miré pour avoir une image de base. L'image au mirage est parfaite. On voit la petite poche d'air et le jaune d'œuf.

    J'ai secoué l'œuf dans tous les sens plusieurs fois sans ménagement. L'image de l'œuf reste identique.

    J'ai ensuite tapé de manière répétée et rythmée l'œuf sur le plat de ma main, imaginant reproduire des tressautements sur un tapis à rouleaux. Il m'a fallu près de deux minutes de tapes fermes pour arriver à reproduire une image proche de celle que je vois au mirage des œufs d'Orpington transportés par la poste.

    Conclusion : les œufs d'Orpington ont subi plus de deux minutes de tape-cul et l'emballage n'a pas amorti.

    Lire la suite

  • Une drôle d'histoire de couvaison !

    Les amateurs comme moi qui ne font que quelques couvaisons par an sont à l'affût des meilleurs réglages de couveuse et espèrent trouver les conditions idéales pour avoir le maximum d'éclosions. L'histoire de la couvaison inhabituelle de Valérie relativise l'importance des réglages ultra-précis de nos couveuses évoluées.

    L'histoire est pour le moins singulière. Ne souhaitant pas faire une couvaison avant fin février-début mars, j'ai prêté, fin janvier, ma couveuse RCOM20 à Valérie, une dame avec laquelle je suis restée en relations très suivies depuis qu'elle m'a acheté un coq Orpington doré fin juin 2014.

    Elle y a mis, dans un premier temps 6 oeufs d'Orpington que je lui ai donnés et 14 oeufs de ses poules couveuses possiblement fécondés soit par le coq Orpington doré,  soit par un de ses deux coqs Chabo. Mais, sans vouloir me le dire, elle a ensuite rajouté des oeufs. La couveuse étant pleine à craquer, elle les a retournés à la main, une fois par jour, car elle travaille toute la journée.  En ce qui concerne les réglages,  ils sont restés à 37, 5º et 45% d'humidité.

    Comme la couveuse avait été installée dans son salon très peu chauffé, elle avait bien disposé une petite couverture au-dessus.

    Au 19 ème jour, comme elle avait entendu des pious pious, je lui ai fait augmenter le taux d'humidité de la couveuse à 65% et 5 petits poussins sont nés entre le 20eme et le 21eme jour. J'étais étonnée que Valérie repousse le moment de me rendre la couveuse d'autant qu'elle semblait préoccupée sur la manière de s'occuper des poussins qui, dans un premier temps étaient restés dans la couveuse. 

    Samedi soir, je vais dîner chez elle. Elle me rend la couveuse vide et me montre l'installation des poussins...et d'une trentaine d'oeufs encore en cours d'incubation, des oeufs de ses poules mais aussi de ses canes !

    Dans un grand carton gambadent, mangent et boivent non pas 5 poussins, mais 7 poussins sur une petite plate-forme et, dans un bout du carton, des oeufs sont alignés sur deux étages dans des bouts de plateau à oeufs alvéolés. Au-dessus des oeufs, une grosse lampe assez puissante. Un simple thermomètre de jardin est sur le côté pour vérifier la température. Le grand carton est recouvert d'une grande serpillière usagée pour conserver la chaleur tout en laissant passer l'air.

    28022015 installation dans le carton 28022015 poussins de profil devant tas d oeufs

    Le croirez-vous, 90% des oeufs sont non seulement fécondés mais très avancés en incubation et 4 étaient proches de l'éclosion avec les petits becs bien visibles dans la poche à air. Les deux poussins supplémentaires étaient nés dans ces conditions et étaient en pleine forme. Quand je suis partie, un poussin commençait à bêcher. 

    C'est la méthode traditionnelle des campagnes vietnamiennes et cela marche !

    Anecdote amusante : Valérie m'avait parlé au téléphone d'un poussin différent, qu'elle se refusait à me décrire, qui était sorti d'un des oeufs d'Orpington que je lui avais donnés et qu'elle voulait absolument me rendre. Cela m'ennuyais d'avoir à élever un petit poussin tout seul, mais je m'étais habituée à l'idée et était venue avec mon petit carton et mes chaufferettes pour récupérer mon petit monstre Calimero. 

    Une fois sur place, plus question de me rendre un poussin ! En fait, ce qui avait troublé Valérie, était qu'un des 5 premiers poussins avait un duvet très sombre alors que les autres étaient jaunes...comme il se doit pour des poussins, n'est-ce-pas ?

    28022015 autres poussins sur les oeufs  28022015 poussins sombres avec odal

    Mais deux autres poussins très sombres étaient tout récemment sortis des oeufs de ses poules et son ami avait fini par expliquer à Valérie que des poussins croisés n'étaient pas nécessairement jaune ou jaune et brun. Bref, les poussins noirs n'étaient plus des monstres, mais ses bébés d'amour.

    28022015 3 poussins sombres 1 jaune  28022015 poussins de dos

    Je lui ai montré les photos du coq Orpington doré, fils de Théo, mon coq argenté et de Liserette,  la poule Orpington dorée à liserés, qui semble être le père de tous les poussins, prises à sa naissance.  Il était lui aussi très sombre. Cela a fini de la rassurer.

    Ci-dessous, le père des poussins qui était un petit poussin au dos très sombre qui est petit à petit devenu doré avec des plumes marron : un essai de croisement entre Théo, coq orpington argenté, et Liserette, poule Orpington dorée à liserés :

    28022015 poussins orpis avec zoe  28022015 poussins orpis sur leur cage

  • Préparation de ma première couvaison 2015

    J'ai prêté ma couveuse RCOM20 mais je dois normalement la récupérer en début de semaine prochaine. Parallèlement, la ponte des poules reprend et Théo, le coq Orpington, leur a donné le signal du début de la saison de reproduction en se mettant lui-même dans un bac aménagé en couvoir. 

    Il donc temps que je prépare ma première couvaison 2015.

    Compte-tenu de la composition variée, pour ne pas dire hétéroclite de mon petit troupeau de poules, j'ai réfléchi aux races que je voulais faire reproduire. J'ai choisi de refaire des Orpingtons et de tenter des Araucanas, ces deux races de poules ayant le caratère le plus agréable et s'entendant très bien ensemble.

    Reste à trouver des oeufs de qualité car je suis réaliste ; Au moins la moitié des poussins seront de futurs coqs. Il vaut mieux que j'aie des pious de couleurs très demandées si je veux revendre facilement les coqs dans de bonnes conditions pour eux. Dans l'idéal, il me faudrait des oeufs fécondés de poule Orpington doré à liserés(Odal) et d'Araucana saumonée doré-bleu.

    Pour l'instant, je pense avoir trouvé des oeufs d'Odal, mais pour les Araucanas, en source sérieuse, je n'ai trouvé qu'en couleurs Perdrix, Froment ou noir. Le Froment et le Perdrix sont pas mal et j'ai déjà deux poules dans ces couleurs. Si je ne trouve pas de Saumoné doré-bleu, je commande du Froment et du Perdrix.

    Dernière nouvelle : un de mes contacts sérieux pour des oeufs d'Odal me propose aussi des Cochins ! Il en a même de disponibles en bleu et en blanc ! C'est évidemment tentant de panacher et de faire un petit plaisir à Patty en essayant de lui faire naître une future poule Cochin bleu.

    Dans ma région,  je suis assez optimiste sur les possibilités de revendre des coqs Cochin, surtout en bleu ou en blanc.

    Alllez, c'est parti ! J'ai envoyé des chèques de réservation pour 6 Odal, 3 Cochins bleus, 3 cochins blancs et 6 Araucanas Froment et Perdrix.

  • Qui pond de tout petits oeufs ?

    J'ai de nouveau trouvé 2 tout petits oeufs. Je pensais que  ces oeufs minuscules étaient pondus par Mimi jolie, l'aîné des Orpington fauve qui a été un peu malade au moment de son entrée en ponte. Mais, pas du tout ! Hier, j'ai trouvé un oeuf minuscule dans le pondoir du dortoir du haut du grand poulailler où elle ne va jamais et je l'ai vu pondre dans le clapier réaménagé en poulailler des jeunes Cochins. Elle a pondu un bel oeuf, de taille tout a fait normale pour une Orpington.

    Tres petits oeufs

    Alors qui peut bien pondre ces oeufs minuscules ? J'ai deux hypothèses principales : ou bien c'est la deuxième Orpington fauve, Smoothie, qui commence petit, ou bien c'est Zoé,  l'Orpington noire. Dans ce dernier cas, cela voudrait dire qu'elle aussi a été un peu malade, mais je n'ai rien vu ! Est-ce que cela pourrait être l'effet de mycoplasmes asymptomatiques au niveau respiratoire ?

  • Reprise de ponte après maladie

    Mimi jolie, l'Orpington fauve qui a maintenant 11 mois avait commencé à pondre. Malheureusement, avec le temps humide qui a régné pendant ce mois de décembre,  elle a attrapé un rhume. Comme une des deux jeunes Cochins, elle s' est mise à éternuer.

    Elle a eu droit aux infusions de temps quotidiennes pendant plus d'une semaine. Heureusement, elle ne s' est pas encombrée.  Elle va mieux et n'éternue plus, ce qui lui permet de bien profiter de la sortie dans le jardin en ce dimanche un peu tristounet mais doux et sec.

    Mimi va bien Mimi va bien sur le banc

    Et, enfin, elle a repondu un oeuf ! Mais il est tout petit, c'est une reprise en douceur ! Son oeuf est le tout petit beige au milieu des oeufs bleu-vert des Araucanas et des oeufs blancs d'une Hollandaise à huppe.

    Oeufs avec oeuf minuscule

    Enfin, c'est bien qu'elle ponde à nouveau ! Maintenant j'attends la reprise de ponte des autres Orpingtons plus âgées qui sont en pleine forme mais n'ont pas l'air pressées de s' y mettre. 

  • Premier œuf de ma jeune Orpi !

    Enfin ! Mimi jolie, la poule Orpington fauve de 10 mois a pondu son premier oeuf. Ce n'est pas trop tôt !

    Cela faisait un bon moment que nous attendions sa première ponte. Elle est très largement pubère, a la crête bien rouge depuis longtemps et se fait cocher par les deux grands coqs, Théo, l'Orpington, et Patty, le Cochin.

    Patty sautant sur mimi 1

    Depuis près d'une semaine, non seulement elle entre et sort du dortoir dans la journée et explore les endroits pour pondre mais, à plusieurs reprises, elle a entonné la chanson de l'oeuf. Mais comme il ne se passait rien, j'avais fini par penser qu'elle ne pondrait pas avant le retour de jours plus longs.

    Ce matin, quand j'ai été nettoyer les dortoirs, j'ai bien vu qu'elle était en position de ponte au fond du dortoir, mais j'y croyais à peine. Mais si ! En début d'après-midi, j'ai trouvé son premier oeuf : un oeuf beige, pas très grand mais très allongé. C'est l'oeuf du haut sur la photo, à côté des oeufs bleu-vert des Araucanas et de l'oeuf  blanc de la Padoue.

    Oeufs 4 oeufs 06122014

    Le plus étonnant est que, cette fois, elle n'a même pas chanté. Elle n'est pas non plus venue m'accompagner quand j'ai été au poulailler et que j'ai pris l'oeuf dans son dortoir alors que les jours précédents, dès que j'allais dans le poulailler, elle me tournait autour et me causait. On aurait dit le comportement d'une Araucana ! Aujourd'hui, seule Judith, la grande Araucana, est venue commenter quand j'ai ramassé l'oeuf.

  • Première ponte de Chouppi, Araucana de 7 mois et demi ! Yes !

    Chouppi, la jeune poule Araucana saumonée doré-bleu, est née le 1er avril 2014. Elle a donc 7 mois et demi le 15 novembre et est en âge d'être pubère et de pondre.

    Chouppi portrait

    Depuis quinze jours, sa crête est bien rouge et Patty, son copain le coq Cochin, est devenu son amant assidu.

    Imag4407 1

    Chouppi fait à peine le tiers de Patty et disparaît complètement sous lui, mais cela semble se passer bien  ! 

                 Imag4486 1 2         Imag4487 1 1

    Mais, jusqu'à présent,  pas le moindre oeuf.

    Mais, ce matin, Chouppi a un comportement bien différent des autres jours. D'habitude, le matin, après son petit déjeuner,  elle va se percher pour tailler une bavette avec sa copine Smoothie, la jeune Orpington fauve.

    Chouppi et smoothie sur vieux banc

    Là,  elle tourne, elle vire et cherche des coins dans les poulaillers et enclos.

    Elle n'est pas la seule, d'ailleurs. Judith, la grande Araucana Froment cherche aussi un petit coin abrité et explore une cachette derrière le grand sac de litière. Elle a fini sa mue, elle va sans doute reprendre sa ponte.

    C ponte recherche de nid s

    J'attends avec impatience le premier oeuf de Chouppi. J'espère qu'elle sera aussi bonne pondeuse que ses aînées. 

    Pas encore pour aujourd'hui ....

    Je mettrai la photo dès que le premier oeuf sera là !

    Lire la suite

  • Liserette, poule OFAL, bloque l'accès au dortoir

     Liserette, la poule Orpington fauve à liserés,  bloque l'accès au dortoir en s' installant pour couver. Elle crie pour empêcher les autres d'entrer. Mimi, la jeune orpington fauve, s' est repliée vers le dortoir des jeunes qui, à leur tour ont été empêchés d'entrer. Il va falloir arrêter la couvaison de Liserette.

    Je vais la mettre dans un petit parcours à l'extérieur du poulailler. Reste à savoir pendant combien de temps il va falloir l'isoler.Pour Zoé,  cela a pris 3 jours...